Copyright 2019 - Site by Misterdan

Lanfeust Odyssey – Tome 8 : Tseu-Hi la Gardienne de Christophe Arleston, Didier Tarquin et Lyse

Lanfeust a failli perdre la vie en affrontant Lylth la dévoreuse de mondes. Sauvé par Cixi, surgie de la porte des étoiles, il est soigné sur Merrion. Mais Lylth, à la tête d’une redoutable armada, ravage toujours Troy et il faut retourner l’affronter. Et parallèlement une autre confrontation se profile, celle de Cixi et des quatre épouses de Lanfeust...
Alors que Lylth marche à travers les baronnies en direction d’Or-Azur, une étrange alliée rejoint Lanfeust : Tseu-Hi, énigmatique mercenaire, qui a fait vœu de veiller sur le Magohamoth, source de toute magie.

On retrouve Lanfeust face à un ennemi de taille : Lylth. Après avoir été blessé par cette dernière, Lanfeust retrouve Cixi qui l’a sauvé. Cependant, après son exil volontaire, la volonté de retour de Cixi va entraîner une confrontation avec le passé que Lanfeust aurait préféré oublier. La mort du père de Cixi, les autres femmes de Lanfeust... bien d’autres dangers attendent nos héros sur le chemin qui les mèneront à la destruction de Lylth et certains seront internes à leur cercle d’alliés.
La raison du combat contre Lilth est de sauver le monde de Troy. Elle dévore tous les enfants qu’elle peut trouver et enrôle les hommes et les femmes. Il lui en faut toujours plus et elle sème la désolation sur son passage. De plus, elle absorbe la magie du Magohamoth, au risque de le tuer et de détruire la magie sur Troy. Cependant, tout a une limite et même le contrôle mental ne peut tenir autant de personnes, surtout si ce sont des mages. Lanfeust et ses amis se lancent à nouveau dans une quête éperdue.

Voici un tome comme on les aime ! Il ne nous laisse que peu de temps pour respirer, nous entraîne d’un endroit à un autre, d’une personne à l’autre, avec pour lien Lanfeust et Lylth. Ce duo est le centre de l’histoire et la tension monte tout au long du tome, dans l’expectative de leur nouvel affrontement. Qui gagnera cette fois ? Le dernier affrontement s’étant soldé par une défaite, on ne peut que craindre pour le prochain combat, malgré de nouveaux alliés.
Malgré tout, on ne perd pas en introduction de personnages, surtout sur celui de Tseu-Hi qui ne semble pourtant pas avoir une importance énorme dans ce combat. Elle arrive tout de même à faire son nid dans l’histoire, en tant que nièce de Cixi, mais aussi de liée à Magohamoth, surtout maintenant que ce dernier est drainé par Lylth.
Chacun est lié d’une manière ou d’une autre à Lanfeust et à cette quête et pourtant, d’un bout à l’autre, on se demande si tout ira bien jusqu’au bout... Après tout, Lylth n’est pas une ennemie classique, sans parler de sa puissance, qui est faramineuse. Il n’est jamais bon de sous-estimer un ennemi, même lorsqu’on pense gagner.

On retrouve avec plaisir les personnages connus de l’univers de Lanfeust, quelle que soit la saison. Il n’est pas nécessaire de connaître l’ensemble des précédents tomes, il suffit de connaître un minimum de l’histoire de Troy pour réussir à suivre, vu que les personnages sont réintroduits, de manière plus ou moins prononcée.

Éditeur : Soleil Production – Collection : Humour – Scénario : Christophe Arleston – Dessin : Didier Tarquin – Couleur : Lyse – Date de parution : 23 novembre 2016 – 48 pages – Prix : 14,50 €

f t g m