Copyright 2019 - Site by Misterdan

Aquitania d'Isabelle Dethan

Médiolanum Santonum (aujourd'hui appelé Saintes), 1er siècle après J-C : sur les berges de la Carantano (nom gaulois du fleuve Charente). Marcus et ses parents mènent une vie prospère, grâce à l'entreprise familiale de transport fluvial. Hélas, le jeune garçon va s'apercevoir que le nouvel associé romain de son père est impliqué dans une série de cambriolages et qu'il compte sur les chalands de la famille pour transporter impunément son butin jusqu'à Ecolisma (Angoulême).
Il lui faudra du courage et surtout l'aide de Nanthildis, la petite esclave germanique, cette petite fille étrange possède en effet de curieux pouvoirs, apparemment nichés dans une collection de petits ossement décorés dont la fillette ne se sépare jamais. Et tout cela vu à travers les yeux d'un archéologue, qui nous explique l'évolution des choses.

L'avis de Michelle

C’est la pleine lune, la nuit est calme, pourtant les voleurs sont en pleine action. Quand le jour se lève, aucune trace du forfait.
On se retrouve dans la maison d’un notable gaulois, qui a fait fortune dans le transport fluvial, et qui souhaite s’associer à un riche marchand romain. Il oblige sa maisonnée à adopter les coutumes et vêtements romains pour faire bonne impression et s’affole quand il s’aperçoit qu’un importnat document a été égaré. Mais son fils Marcus, avec l’aide d’une petite esclave germanique, sauve la visite en retrouvant le papier, et le contrat de transport est signé. A la nuit tombée les deux enfants se faufilent sur le chaland pour y passer la nuit avant qu’il ne lève l’ancre. Mais ils sont alors les témoins involontaires de l’arrivée des voleurs qui cachent leur butin sur le navire.....
Cet album, qui est bien plus un roman graphique qu’une bande dessinée, nous emmène à Médiolanum Santonum, pour nous raconter une histoire bien ficelée et très agréable à lire qui séduira sans nul doute un public de jeunes enfants, grâce à la multitude de détails et à un côté fantastique, mais aussi un public plus adulte, notamment grâce aux dessins particulièrement soignés, et une très belle mise en couleur.
A noter en fin de volume une vingtaine de pages, sous le titre Les dossiers de Melle Couette, consacrées à des rappels historiques sur cette période, ainsi que des planches de costumes, et même des recettes de cuisine !

L’avis de Marvin

En ce qui concerne le dessin, je le trouve approprié à la classe d'âge de la BD (8 – 12 ans), ce qui ne l'empêche pas d'être précis et riche. Ce que j'apprécie ce n'est pas tant le coup de crayon que la façon de l'utiliser. Les codes sont brisés , ce n'est pas un enchaînement de bulles et de vignettes. Il y a du récit et les illustrations sont là pour montrer ou démontrer. Le dessin a un rôle important pour la compréhension. Le rythme n'est pas imprégné par le scénario mais par le dessin. Je trouve que c'est génial.
Pour le scénario, j'ai immédiatement adoré. On se laisse prendre au jeu de piste, aux enchaînements d'explications puis à l'avancée des récits. Je pense que c'est une BD qui ose le ludique avec l'historique, on passe par l'anecdote pour expliquer un mode de vie, des habitudes, une histoire. Cet album est vraiment riche, et à lire de toute urgence.

L’avis de Nicolas

Avec un aspect historique très marqué, mais aussi une histoire palpitante qui nous entraîne, entre aventure et fantaisie, on découvre beaucoup de surprises dans cet album.
J’ai adoré les dessins très artistiques (un grand respect pour les jeux d'ombres avec la lune que j'ai trouvé absolument sensationnels) et le cours d'histoire à la fin, vraiment bien détaillé et facile à comprendre. Enfin un livre génial qui reste dans la simplicité !

Editeur : Eidola Editions - Scénario et Dessin : Isabelle Dethan - Date de parution : 10 novembre 2016 - 64 pages - Prix : 10 €.

f t g m