Copyright 2019 - Site by Misterdan

L'ombre des Shinobis – Tome 2 : Second rouleau de Sylvain Runberg et Xu Zhifeng

La guerre civile entre le Daimyo Ashikaga et l’impératrice Hiroyo est imminente. Mandaté par cette dernière, le seigneur Tokugawa se retrouve dans l’embarras. Après avoir bien usé de ses services, il doit à présent dénicher le repaire du clan shinobi d’Hideyoshi. Car les trois enfants du vieux maître ignorent qu’en réalité, leur destin est intimement lié à celui de l’impératrice...

L'impératrice Hiroyo est un rokurokubi, un démon du folklore japonais, et cherche à retrouver ses trois enfants. Pour cela elle n'hésite pas à envoyer une armée battre la forêt, jusqu'à tomber sur deux d'entre eux. L'un la rejoindra, les deux restants vont se dresser contre elle..
Au niveau du scénario, je le trouve intéressant. L'époque féodale de l'Asie évoque chez les européens de grands rêves, et l'auteur sait jouer dessus sans aucun doute. Ce qui me plaît particulièrement dans cette bande dessinée c'est le fait qu'elle mette en avant le rôle des shinobis, sans vraiment le transformer. En règle générale on imagine les shinobis comme des êtres déguisés de la tête aux pieds ou alors comme des soldats d'élite. Ce ne sont ni l'un ni l'autre mais des hommes du peuple qui ont pour rôle principal d'espionner, de piéger et d'assassiner. Dans cette bande dessinée cela est très bien montré, avec en plus un côté folklorique très intéressant. D'ailleurs ce souci du respect est en fait étendu à toute la société japonaise, jusqu’à son fonctionnement que se soit dans le rôle propre aux daymios ou des règles sociales.
Pour ce qui est du récit lui-même je le trouve un peu trop lent, il est assez difficile de se plonger dedans. Mais une fois que l'on a réussi il est assez envoûtant. Ce qui est intéressant aussi c'est que le nombre de paroles prononcées dans cette bande dessinée est assez limité, ce qui laisse largement la place au lecteur pour s'inventer son histoire.

Pour le dessin j'ai directement accroché. Il est à mi-chemin entre un dessin réaliste, avec la magnificence des costumes asiatiques, la beauté des paysages montagneux et tout ce que l'on peut imaginer, et un dessin fantastique pour dépeindre le monde qui accompagne l'oeuvre. J'ai adoré voir le travail sur la transformation des corps, ou sur les détails de l'arrière plan. Il m'a beaucoup rappelé le manga Basilisk sur le corps des rokurokubis. En règle générale ce genre de dessin se trouve plus dans les mangas, qui sont très peu colorisés, et ici les jeux de couleurs sont vraiment enrichissants. Vu que les dialogues sont plutôt restreints, beaucoup de choses passent par l'image ce qui fonctionne vraiment bien.

Après une difficile immersion, cette bande dessinée saura séduire les adeptes de l'univers asiatique, alors n'hésitez pas à la lire !
Pour mémoire le tome 1 est sorti en 2014, et la série comportera 3 tomes au total.

Editeur : Glénat – Collection : Graphica – Scénario : Sylvain Runberg : Xu Zhifeng – Date de parution : 12 avril 2017 – 64 pages – Prix : 14,95 €

f t g m