Copyright 2019 - Site by Misterdan

Jardin d’Eden de Gilbert Hernandez

Une libre interprétation pornographique de la Bible par le chantre du genre : Gilbert Hernandez, auteur de Love & Rockets, monument du comics underground.
De la conception d’Eve, en passant par celle d’Abel et Caïn jusqu’à la vie à bord de l’arche de Noé, l’auteur traite de l’amour, du sexe et de la famille. Une approche finalement très joyeuse des principaux protagonistes des saintes écritures.

Vous vous demandez comment Noé et sa famille se sont occupés durant le déluge ? Vous voulez savoir comment Adam passait le temps avec Eve ? Les réponses sont dans cette bande dessinée qui est bien plus qu’érotique.

Tout d’abord le dessin, car c’est peut-être la première chose que l’on va regarder dans ce genre de livre. Il est extrêmement simpliste, tout semble être presque candide. Les ébats ne cherchent pas à cacher quelque partie du corps que ce soit, mais tout est dessiné grossièrement, sauf, souvent, les expressions du visage. Pour ce qui est des couleurs, tout est aussi dans la simplicité, souvent unies ou avec très peu de dégradés, elles réduisent le côté pornographique. Il se dégage sur l’ensemble de l’œuvre un côté presque ingénu qui contraste fortement avec les scènes représentées. Le dessin donne énormément de rythme et permet de passer rapidement d’une chose à l’autre. Mais il est surtout un moyen de ne pas juger ce qui se passe sous nos yeux, les choses sont présentées comme un fait, ni bon ni mauvais.

Le scénario quant à lui commence avec Adam, seul jusqu’à la fin du déluge. Ce qui est intéressant du point de vue scénaristique c’est la façon dont est amenée l’activité principale, à savoir : le sexe. En effet, comme dans le dessin, la question ne se pose pas de savoir si cela est bien ou mal, les personnages le font parce qu’ils en ont envie, sans jugement de valeur. C’est un message assez fort car Gilbert Hernandez amoralise une des choses qui semble être au cœur de notre morale judéo-chrétienne. Et non content de cela, il le fait sur le thème de la religion, mais avec tact et du coup ça marche.

Pour ceux qui aiment ce genre de BD érotique, celle-ci en vaut le détour. Pour les autres, attention avertissement : les dessins sont vraiment très crus, et ce n’est pas à laisser entre toutes les mains.

Editeur : Delcourt – Collection : Erotix – Scénario et Dessin : Gilbert Hernandez – Date de parution : 17 mai 2017 – 56 pages – Prix : 12,50 €

f t g m