Copyright 2019 - Site by Misterdan

Yennega, la femme Lion de Yann Dégruel

Après Saba et la plante magique, Yann Dégruel nous propose un nouveau conte africain savoureux. Une histoire de femme conquérante dans un univers masculin qui n’a pas l’habitude de se voir ainsi bousculé.

Yennega est une princesse féministe sur un continent africain au summum du patriarcat. Elle fut maintes fois représentée dans des œuvres. Cette fois-ci c'est la matronne du village qui raconte son histoire. Elle nous explique à nous, ainsi qu'à tous les enfants, comment le père de Yennega en a fait une guerrière l'empêchant ainsi de se marier. Comment fera-t-elle pour vivre sa vie de façon épanouie ?

Dans cette histoire tout y est : le récit qui donne envie de connaître sa conclusion, l'humour toujours présent, mais aussi la morale. Les valeurs sont bien claires pour l'enfant qui lit cet album et notamment celle de la tolérance. Par contre il manque un peu la capacité à faire s’interroger le lecteur et le faire construire ses idéaux. Malgré les thèmes graves qu'elle traite cette bande dessinée sait garder sa légèreté comme ces contes que nous racontent les grands parents au coin du feu. Le rythme est un peu trop soutenu à mon goût pour ce genre de récit, ce qui empêche le lecteur de se poser pour se questionner.

Le dessin est sublime et j'ai tout simplement adoré le style avec un effet aquarelle qui donne une luminosité extraordinaire. Les arrière-plans, les couleurs, les personnages, font voyager les enfants dans un autre pays. Ils découvrent ainsi une autre culture, et un autre rapport avec les ainés également. Ce que je trouve merveilleux dans cette bande dessinée c'est que le dessin pousse plus à la réflexion et à la création de nos propres idées que le texte.

Editeur : Delcourt – Collection : Jeunesse – Scénario et Dessin : Dégruel Yann – Date de parution : 21 juin 2017 – 48 pages – Prix : 9,95 €

f t g m