Copyright 2019 - Site by Misterdan

Interférences de Laurent Galandon et Jeanne Puchol

À la fin des années 70, dans un esprit de rébellion, des radios pirates revendiquent la libéralisation des ondes. Amis d'enfance, Alban et Pablo lancent Radio Nomade sous les pseudonymes de Teach et Rackham. Chaque semaine, ils émettent d'un endroit différent pour échapper à la police diligentée par l’État qui n'entend pas voir son monopole remis en question. Un combat pour la liberté d'expression qui va mettre à mal leur amitié...

« En mécanique ondulatoire, les interférences sont la combinaison de deux ondes susceptibles d'interagir. Ce phénomène apparaît souvent en optique avec les ondes lumineuses, mais il s'obtient également avec des ondes électromagnétiques d'autres longueurs d'onde, ou avec d'autres types d'ondes comme des ondes sonores. » (Wikipédia)

Alban et Pablo sont à l’image de ces ondes, ils n’ont pas la même histoire familiale, mais avec Douglas, l’anglais qui avait participé à l’aventure de « Radio Caroline » et qui leur fournira l’émetteur ils interagiront pour fonder « Radio Nomade ». Cette histoire est celle d’une libération de la parole (celle des marginaux qui seront interviewés notamment) et de partage de la musique alternative, mais surtout c’est une histoire d’amitié, avec ses connivences et ses incompréhensions, ses épisodes heureux et malheureux. C’est une petite histoire d’amis qui deviennent hommes engagés, dans la grande histoire de France, celle de la création des radios libres.

Les illustrations en noir et blanc sont simples et efficaces, elles retracent bien l’époque avec les coupes de cheveux longs, les moumoutes et les papiers peints des années 70. Les pétards et l’amour libre feront le reste pour nous mettre dans l’ambiance. Enfin, il y a la bande son, avec les paroles de chanson les plus emblématiques qui font qu’on les reconnaît tout de suite. Les personnages sont attachants, authentiques et entiers, et leurs sentiments sont louables, même s’ils peuvent être controversés… ils savent ce qu’ils veulent et se donnent les moyens de l’obtenir.

Cette « histoire des radios pirates » préfacée par Albert Algoud qui a participé à cette évolution, est aussi une pièce radiodiffusée sur le site Dargaud de 40 minutes environ qui complète bien par un autre média ce projet. A écouter après s’être imprégné de l’univers graphique de Jeanne Puchol, pour prolonger la plongée historique...

Éditeur : Dargaud – Genre : Docu-Fiction – Scénario : Laurent Galandon – Dessin : Jeanne Puchol – Date de parution : 12 janvier 2018 – 121 pages - Prix : 17,99 €

f t g m