Copyright 2019 - Site by Misterdan

Mickey Maltèse, la ballade de la souris salée de Bruno Enna, Giorgio Cavazzano et Alessandro Zemolin

La ballade de la mer salée se déroule en Mélanésie de novembre 1913 à janvier 1915, ce qui en fait dans la chronologie interne de l'œuvre la deuxième aventure, après La Jeunesse de Corto Maltese. Il met en scène l'errance d'île en île de Raspoutine, Corto Maltese et des cousins Groovesnore, sur fond de piraterie, de déclenchement de la première guerre mondiale et d'étranges mœurs indigènes.

À bord d’un catamaran faisant face aux vagues du Pacifique, des marins aperçoivent au loin la silhouette d’un naufragé sur un radeau. Cela commence comme le chef-d’œuvre d’Hugo Pratt et pourtant les personnages sont ceux de Disney ! Paru au printemps 2017 en Italie, Mickey Maltese, la ballade de la souris salée est, plus qu’une parodie ou un simple hommage, une véritable relecture de la mythique aventure de Corto. On y retrouve, outre Mickey dans le rôle-titre, le mystérieux personnage du Moine ainsi que Pat Hibulaire en Raspoutine et Minnie en Bouche Dorée… C’est une ode à l’aventure qui ravira autant les aficionados de Corto Maltese que ceux de Mickey !

Alors que sort le 3 janvier 2018, toujours chez Glénat, l’album Mickey et l’océan perdu (par Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni) qui reprend bien à l’identique les codes des aventures de Mickey, on s’éloigne un peu dans cette BD de l’univers enchanté de Disney : ici plus question de guerre mondiale par exemple. De même Minnie est là pour jouer la romance avec Mickey, et Taradingo (version Maori de Dingo) devient son meilleur ami et l’aide toujours à déjouer les funestes dessins du capitaine Patspoutine. Ce dernier est encore le méchant cupide qui cherche à s’enrichir aux dépens de tous, n’ayant aucun scrupule même si la vie d’autrui est en danger. C’est un vrai pirate à l’ancienne !
Ce Mickey est beaucoup plus « viril », moins souris justement… J’ai bien aimé les références à Corto Maltese et l’aventure se tient bien. Les illustrations tiennent bien la comparaison aussi même si les personnages ont des visages de héros de cartoon. Bref, on est bien dans la piraterie et la forfanterie, et c’est plutôt plaisant.

Éditeur : Glénat - Collection : Disney – Scénario : Bruno Enna – Dessin : Georgio Cavazzano et Alessandro Zemolin – Date de parution : 17 janvier 2018 – 88 pages - Prix : 17 €

f t g m