Copyright 2019 - Site by Misterdan

Peau d'Encre : un conte pour adulte d'Antoine Paris

Un bébé, trouvé par un père noël dans une poubelle, est né tatoué de la tête aux pieds. Etre né tatoué c’est être soumis à la raillerie de la société. Et le garçon qui devient homme, rencontre des enchanteurs et génies contemporains, une vie de labeur, le mysticisme, l’art, et enfin la liberté et l’amour. A chaque page, ce parcours de vie, drôle, émouvant et humain, touche par le trait où on reconnaît l’artiste. Un équilibre constant entre le plein et le vide, le trait noir et la couleur, la dureté et la douceur, l’humour et la gravité, l’enfance et l’âge adulte, la liberté et les responsabilités. Antoine Paris nous offre un moment d’équilibre dont on sort plus léger, le sourire aux lèvres.

Un livre pour faire plaisir et se faire plaisir, nous indique l'éditeur. J'avoue qu'il me laisse surtout perplexe.

L'auteur, Antoine Paris, est artiste peintre, performeur, street artiste. Exposé depuis 10 ans dans des galeries européennes, c'est un artiste reconnu. Travaillant principalement l'aquarelle et le dessin à la craie, ses personnages s'inspirent des graffitis qu'il dessine sur les murs et dans la rue.

Les illustrations, à l'aquarelle, de l'album Peau d'encre peuvent dérouter le lecteur en ce sens qu'ils sont directement inspirés de ce style graffiti. J'avoue que je ne suis pas particulièrement amatrice de ce genre de dessins, pourtant je reconnais qu'ils sont très bien élaborés et expressifs.
L'histoire quant à elle est assez étrange. Né tatoué, avec des tatouages plutôt moches, Peau d'Encre est un jeune garçon, puis un jeune adulte, qui traîne sa différence et sa misère un peu partout, en essayant de trouver sa voie. Candide des temps modernes, il observe ses contemporains d'un oeil étonné, jusqu'à ce que l'amour et la paternité lui permettent de dépasser son mal de vivre.

Cet album, ou plutôt ce conte moderne, séduira les amateurs de graffitis et de street art, mais déroutera sans doute les autres, ce qui a été mon cas.

Éditeur : Eidola Editions – Scénario et Dessin : Antoine Paris – Date de parution : 26 janvier 2018 – 32 pages - Prix : 10 €

f t g m