Copyright 2019 - Site by Misterdan

L’été fantôme d’Elizabeth Holleville

Louison et sa grande sœur viennent passer les vacances d’été chez leur grand-mère. Mais malgré l’immense jardin de la maison et le soleil éclatant du sud, la cadette s’ennuie, attendant avec impatience l’arrivée de ses grandes cousines. Lorsqu’elles arrivent enfin, Louison s’aperçoit que ces dernières ont désormais des préoccupations adolescentes et mieux à faire que jouer avec elle. Délaissée, elle reprend ses déambulations solitaires jusqu’au jour où elle fait la rencontre de Lise. Une jeune fille qui n’est autre que le fantôme de sa grand-tante, morte il y a soixante ans dans des circonstances mystérieuses. Restée figée dans cette période de l’enfance que Louison n’est pas pressée de quitter, Lise devient rapidement une confidente. Une amie aux mystérieux pouvoirs...

D'une originalité profonde, ce roman graphique baigné par les douces nuits des vacances d’été est autant un récit sur l’enfance qu’un conte contemporain où le surnaturel forme le prisme du passage à l’âge adulte. L’œuvre maîtrisée d’une jeune autrice à suivre de près.

Les illustrations dans un premier temps semblent sommaires, le trait assez grossier et les couleurs primaires. Mais l’originalité de l’histoire et le monde onirique, plutôt fantomatique du récit est complexe, dans le bon sens du terme, bien ficelé, car on y croit. On part du principe, comme Louison, que les fantômes existent, qu’ils ont des pouvoirs incommensurables, et qu’ils n’aspirent qu’à passer leur temps à jouer avec les habitants de la maison où ils sont obligés de rester après leur disparition. Et donc l’on peut suivre Lise et Louison dans la cabane au fond du jardin qui n’existe plus, sans se poser de question de vraisemblance et de réalité.

J’ai beaucoup aimé cette histoire d’enfant qui ne veut pas entrer dans le monde des adolescentes qu’elle fréquente, car trop absurde pour elle qui se sent encore petite fille, et qui préfère donc se tourner vers le monde de sa fantôme de grande-tante, plus réel pour elle. Grandir est difficile, c’est bien vu et bien résumé dans cette BD.

Éditeur : Glénat - Collection : 1000 Feuilles – Genre : Roman graphique – Scénario et dessin : Elizabeth Holleville – Date de parution : 25 avril 2018 – 256 pages - Prix : 25 €

f t g m