Copyright 2019 - Site by Misterdan

Moi en double de Navie et Audrey Lainé

Un jour, Navie a compris qu’elle portait le poids d’une deuxième personne. Un double qu’elle a dû éliminer pour survivre… elle était malade. Elle était en obésité morbide et souffrait chaque jour, avec le sourire, sans jamais le montrer… L’acceptation de soi est ce qui lui tient le plus à cœur, mais comment aimer cette fille dans le miroir qui n’est que le reflet de sa souffrance ? Navie portait son double. Un double qu’elle a aimé, qu’elle a essayé de fuir puis de tuer. Mais comment fait-on pour se tuer sans mourir ?

Le récit autobiographique de cette obèse non repentie est noire et triste, comme le laisse présager la couverture inquiétante et les couleurs de la BD (uniquement du noir, du blanc et du rouge). Le rouge représente le double de Navie, celle qui est trop grosse, le fardeau que doit supporter notre héroïne. Et le noir et blanc souligne la morosité de son quotidien.

Il y a malheureusement peu d’humour, c’est plutôt le journal intime d’une souffrance répertoriée point par point. Ce n’est pas une BD à cases bien tranchées, il y a beaucoup de pleines pages et de découpages aléatoires qui font un peu « bordéliques » mais qui cadrent bien avec le récit.

Tous les aspects du périple de Navie sont abordés, de la prise de conscience d’un problème lié au poids, à la création par son imaginaire de son double, en passant par la douloureuse étape de la perte de poids et de l’opération chirurgicale. Néanmoins, certains retours en arrière sont nécessaires pour aborder les thèmes des chapitres comme suit : Mentir, Heureux, les minces d’esprit, Combat, Sexe, et Transformation. Un témoignage rare et fort sur le regard que l’on porte sur soi, sans complaisance aucune, ce qui fait la dureté de ce récit.

Un témoignage fort, à découvrir...

Éditeur : Delcourt – Collection : Encrages – Scénario : Navie – Dessin : Audrey Lainé – Date de parution : 19 septembre 2018 – 144 pages – Prix : 15,50 €

f t g m