Copyright 2019 - Site by Misterdan

Le château des étoiles – Tome 4 Un français sur Mars de Alex Alice

Séraphin et ses amis arrivent sur Mars à la recherche du Professeur Dulac et de l’expédition prussienne qui l'a enlevé. Quand ils retrouvent les restes abandonnés de l’expédition précédente, le traître Gudden dévoile son jeu : le père de Séraphin n’est pas sur Mars, il ne l’a jamais été !

Nous sommes à la fin du 19ème siècle. Les scientifiques pensent qu’une matière, appelée éther, remplit le vide et transmet la lumière et l’énergie, jusqu’à ce qu’Einstein invente la relativité. C’est en s’appuyant sur cette théorie qu’Alex Alice nous concocte une fabuleuse histoire d’aventures, où espionnage et science-fiction s’entremêlent dans une superbe uchronie Le château des Etoiles.

Après les deux premiers tomes consacrés aux aventures séléniques de nos jeunes héros, Séraphin, Sophie et Hans, le troisième tome nous avait préparé à de nouvelles aventures, cette fois sur la planète rouge. Le professeur Dulac a été enlevé par les prussiens et conduit sur Mars où des réserves fabuleuses d’ethérite ont été repérées. Gudden embarque nos amis pour Mars à la recherche du père de Séraphin. Mais une fois sur place, le traître se dévoile, le professeur n’a jamais été sur Mars, il est emprisonné en Bavière. Gudden s’est servi d’eux pour arriver sur la planète rouge et en ramener un maximum d’ethérite.
Après une bagarre entre Gudden et Séraphin, celui-ci est assommé. A son réveil il est seul, enfin pas tout à fait puisqu’il repère très vite une créature blessée, en laquelle il reconnaît une princesse martienne. Pour la sauver il doit la ramener parmi les siens. Mais le danger rôde, entre Gudden, une cohorte de rebelles martiens, et même les amis de la princessse. Séraphin va-t-il retrouver ses amis, et sauver sa princesse ?
Et si ces questions ne resteront pas sans réponse, le tome se termine quand même sur un cliffhanger quasi insoutenable ! Vite le tome suivant !

Le scénario, toujours impeccable, est soutenu par les très belles illustrations d’Alex Alice. Et ses crayonnés à l’aquarelle rappellent les dessins de Miyazaki, c’est dire leur qualité !
Quant aux albums eux-mêmes, leur couverture partiellement vernie, avec des blasons dorés et une belle teinte rouge évocatrice de Mars en font des objets de collection. La couverture des deux albums premiers albums était bleue, en référence à notre satellite, celle des deux suivants est rouge, en référence à la planète de cette couleur. Rue de Sèvres édite là des albums de collection, à un prix vraiment très abordable.

Amateurs de merveilleux, rêveurs de tous âges, embarquez avec nos jeunes héros pour la planète rouge, vous ne serez pas déçus.

Éditeur : Rue de Sèvres – Scénario et Dessin : Alex Alice - Date de publication : 19 septembre 2018 - 64 pages - Prix : 14 €

f t g m