Copyright 2019 - Site by Misterdan

Vinifera : La guerre Champagne contre Tokay d’Eric Corbeyran et J.J. Dzialowski

1733. L’Europe se déchire autour de la guerre de succession pour le trône de Pologne. François, jeune officier de l’armée française et fils d’un grand négociant de vin, tombe sous le charme d’une belle autrichienne. Seulement une année plus tard, il affrontera son peuple, lors du siège de Philippsbourg... Les combats sont intenses et parfois violents. Mais la nuit tombée, les soldats décident de faire la trêve pour se retrouver autour de délicieuses bouteilles : vin pétillant pour les français contre vin liquoreux pour les autrichiens. Cette parenthèse de paix annonce les prémices d’une future « guerre » : celle de Champagne contre Tokay.

Nouvelle collection thématique à grand développement avec une trentaine d’albums programmés, Vinifera projette de raconter le vin et la vigne sous tous leurs aspects. Histoire, techniques et anecdotes sont au programme. Spécialiste du genre avec sa série à succès Château Bordeaux et ses dérivés (À table !, Clos Bourgogne, Cognac, etc.), Éric Corbeyran est aux manettes des scénarios.

L’origine du champagne reste quelque peu énigmatique, mais cette BD nous explique comment ce breuvage des rois a pris le dessus sur celui de nos voisins autrichiens, aussi bien dans la renommée que dans la production mondiale. La transposition historique est intéressante, bien construite, mais tout de suite la narration se double d’une romance contrariée digne de la collection Arlequin ! Les dessins de scènes de nu et de lit abondent alors et n’apportent rien à l’intrigue pour laquelle j’avais choisi de lire cette BD, à savoir le vin. Donc petite déception, mais pas plus que dans la série Château Bordeaux signée également Corbeyran, car c’est le même mécanisme qui est mis en œuvre, les situations sont multipliées pour que des intrigues sentimentales puissent se greffer sur un alibi historique, afin de glisser quelques dessins érotiques et racoleurs.

Mis à part cela, les explications sont limpides, on comprend bien comment le Champagne a acquis ses lettres de noblesse de part le monde. L’encart final, le « cahier historique » de Jérôme Baudouin, journaliste à la Revue du Vin de France, est un texte de 5 pages reprenant plus sérieusement des dates et un déroulé historique, qui est très bien construit et qui complète bien cet ouvrage de vulgarisation pour des néophytes.

Éditeur : Glénat – Collection : Vinifera – Scénario : Corbeyran – Dessin : J.J. Dzialowski – Date de parution : 21 novembre 2018 – 56 pages – Prix : 14,50 €

f t g m