Copyright 2019 - Site by Misterdan

Nils – Tome 3 : L’arbre de vie de Jérôme Hamon et Antoine Carrion

Selon de vieilles légendes, il existerait un monde au-delà de la matière. Un monde constitué d’êtres lumineux, sans lesquels cette matière resterait inerte. Ainsi, quand les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, se muent en terres arides où plus rien ne pousse, ces légendes ressurgissent. Jeune garçon dans la fleur de l'âge, Nils détient à présent le pouvoir de la téléportation et l'omniscience. L'esprit de la déesse Verdandi le guide, avec l'espoir qu'il réussisse à sauver les neuf mondes de la colère de la déesse Skuld, sa soeur. Après une lutte sans merci, le destin de l'humanité semble scellé... Skuld réaliserait-elle que son comportement est finalement peu différent de celui des Hommes ?

Le prince Soren, secondé par Ruben, a compris le rôle de l’ethernum et l’immortalité qu’il confère aux puissants dirigeants de Cyan. Mais les déesses n’apprécient pas et l’affrontement est inévitable. Il ne se déroule pas vraiment comme prévu, la déesse Urd est emprisonnée dans une bulle, ses soeurs détruisent Cyan en représailles, et le prince Soren se retrouve prisonnier, entre la vie et la mort.
Pendant ce temps Nils et Arun tentent de rejoindre Iggdrasil, l’arbre de vie, pour le sauver de l’anéantissement.

Le côté féérique du tome 1 avait laissé la place dans le tome 2 à une vision beaucoup plus noire inspirée plus fortement par la mythologie nordique. Les dessins avaient suivi cette évolution et étaient devenus de plus en plus sombres.
Dans ce troisième et dernier tome, la mort et la désolation sont partout, dieux et humains suivent chacun leur voie, et leurs destins s’entremêlent de plus en plus. Nils pourra-t-il sauver Iggdrasil et par là même les neuf mondes ?

Cette série, servie par des albums d’une très belle qualité, avec des couvertures magnifiques et un très beau papier, s’achève sur un final époustouflant ! Le lecteur est emporté, et convaincu, par un scénario d’une grande richesse, parfois difficile à suivre tant la lutte entre les dieux et les hommes se révèle particulièrement complexe.

Editeur : Soleil – Collection : Métamorphoses BD – Scénario : Jérôme Hamon – Dessins et couleurs : Antoine Carrion – Date de parution : 28 novembre 2018 – 64 pages – Prix : 15,50 €

f t g m