Copyright 2019 - Site by Misterdan

La cathédrale des Abymes – Tome 2 : La guilde des assassins de Jean-Luc Istin et Sébastien Grenier

À Anselme, capitale bruyante et puante de l'empire du nord, le bâtisseur Pier de La Vita engage l'avocat Don Coskarelli afin d'intenter un procès contre le mage Ronfield qui refuse de payer l'artisan, tout en étant le responsable de la mort de sa femme et d'un de ses enfants. Commence alors un jeu des plus tordus aux mortelles conséquences... Parallèlement, Sinead fait connaissance avec le druide Brahnann. L'heure est grave puisque une armée marche vers eux avec pour objectif de s'emparer de l'évangile d'Ariathie. Celui qui dirige cette armée est lié directement au passé de Sinead, lorsque naguère, dans les rues de Dakareen, elle croisa Don Costelnau et son mage nécromant, Lazerath.

La nouvelle série fantastique proposée par les Editions Soleil confirme brillamment l'impression laissée par le tome 1.

Comme dans le premier tome, la narration oscille entre l'architecte Pier de la Vita et la templière Sinead.
Empire du Nord : le premier est arrivé à Anselme, ivre de vengeance après le refus du mage Ronfield de le payer pour la construction de sa tour, et le viol et l'assassinat de sa femme et de son fils. Il trouve un appui en la personne de l'avocat Don Coskarelli, mais va devoir choisir entre justice et vengeance. Et si la justice condamne Ronfield, ce dernier ne peut accepter la défaite.
Empire du Sud : Sinead est secourue et recueillie par les druidds, au coeur de Khyrion leur cité cachée au fond du désert profond. Brahnann, le mage aveugle, lui demande d'utiliser l'évangile d'Ariathie pour réaliser la prophétie qui unira les deux empires grâce à la construction d'un temple-pont au-dessus de la gigantesque faille qui les sépare.
Comme dans le tome 1, l'histoire fait des retours dans le passé pour expliquer comment les personnages sont devenus ce qu'ils sont aujourd'hui. C'est surtout le passé de Sinead qui va nous être dévoilé, car si nous savions comment elle était devenue templière à l'issue de ce premier tome, nous apprenons maintenant comme elle est devenue une meurtrière de la guilde des assassins.

J'ai trouvé ce second tome un peu moins sombre que le premier. Certes le sang coule toujours à flots, les meurtres sont toujours au programme. Mais l'histoire avance, et pour la première fois on voit apparaitre cette cathédrale des abymes qui donne son titre à la série, sous la forme de plans que Pier esquisse en attendant l'issue du procès.
Les personnages principaux s'étoffent, et sont de plus en plus attachants, secondés par de nombreux personnages secondaires très intéressants.

Les illustrations sont toujours aussi magnifiques. Sébastien Grenier dessine des décors sublimes, regorgeant de détails. L'atmosphère est parfaitement bien rendue, avec des jeux de lumière très soignés et une très belle colorisation. Quant aux personnages ils sont particulièrement expressifs et très travaillés.

La cathédrale des abymes confirme qu'elle est bien la série de fantasy à lire absolument en ce moment.

Editeur : Soleil – Scénario : Jean-Luc Istin – Dessin : Sébastien Grenier - Date de parution : 9 janvier 2019 – 56 pages – Prix : 14,95 €

f t g m