Copyright 2019 - Site by Misterdan

Perceforest de François Deflandre

La petite Alice court la forêt de Brocéliande à la recherche de la belle au bois dormant. Sa mère-grand, philologue spécialiste de Charles Perrault, lui a révélé la vraie origine de ce conte : le roman du XIVème siècle "Perceforest". Mais elle refuse de le lui prêter car "il est trop terrifiant". En découvrant le livre tabou, sa gouvernante Eloise prend conscience qu'Alice court de graves dangers...

La Belle au bois dormant de Charles Perrault puiserait ses sources dans une des premières versions littéraires du conte de la Belle Endormie proposée dans un gigantesque roman arthurien en prose : le Roman de Perceforest daté de l’époque médiévale, vers 1340.
C’est en partant de cette légende que François Deflandre a écrit cette belle histoire fantastique contemporaine. La famille d’Alice a récemment emménagé en lisière de la forêt de Brocéliande dans une belle villa moderne, où le papa se consacre à son travail d’écrivain. Eloïse a été embauchée comme gouvernante, encore une, pour s’occuper de la petite fille de la maison. Mais Alice est difficile à surveiller car elle préfère passer son temps dans les bois et surtout chez sa grand-mère qui vit dans un château, comme ceux des contes de fée, au coeur de la forêt. En y cherchant la petite fille, Eloïse fait la connaissance de la grand-mère qui lui confie un livre, le roman de Perceforest, qu’Alice voudrait lire mais que la vieille dame juge trop terrifiant pour elle. En lisant le chapitre incriminé, la jeune femme découvre que la petite fille court de graves dangers, car où s’arrête la réalité et où commencent les contes ?

Cette histoire fantastique ne se contente pas de raconter les contes qui ont bercés notre enfance, elle les met en relation avec les récits moins policés des légendes qui les ont précédées. Le tout est servi par une mise en images somptueuse. Les dialogues sont rares, mais des textes explicatifs dans presque toutes les cases permettent de suivre l’histoire.
La mise en couleurs est également remarquable. La trame des pages est de couleur grise, ou noire quand il s’agit des légendes, et les couleurs sont éclatantes, avec des dominantes, tantôt de vert, tantôt de rouge, tantôt de bleu, voire de noir. Le résultat est absolument magnifique.

Editeur : Mosquito – Scénario et Dessin : François Deflandre – Date de parution : 4 janvier 2019 – 52 pages – Prix : 14 €

f t g m