Copyright 2019 - Site by Misterdan

Cosmobacchus – Tome 2 : Ahriman de Jean-Benoit Meybeck

Poursuivant leur enquête sur les différentes façons de produire du vin, nos deux héros, un caviste et un auteur de BD, se rendent sur les terres du bordelais. Leur but : comprendre la viticulture conventionnelle et industrielle. Quelles découvertes feront-ils sur l'utilisation des pesticides ? Et ce haut-lieu de la tradition viticole française a-t-il échappé à la doctrine ésotérique anthroposophique dont est issue la biodynamie ? Nos deux compères, toujours aussi drôles et enthousiastes, nous mènent dans une enquête toujours plus incroyable.

Dans le tome précédent, Jean-Benoit, en vacances quelque part dans le sud de la France, a rencontré Jean-Marie, le caviste breton du Bris'soif qui lui a fait découvrir un petit vin élevé en biodynamie. Apprenant que son client est auteur de bande dessinée, il lui a confié avoir toujours souhaité raconter le vin et la viticulture par ce support. Et il lui a proposé de le suivre pendant un an sur les routes de France à la découverte des propriétés viticoles. Jean-Benoit, un peu sceptique mais convaincu par un an de dégustations gratuites, a relevé le défi !

Nos deux compères se sont donc embarqués pour un road movie viti-vinicole, à la découverte de tous ceux qui travaillent autour du vin, principalement en biodynamie. Mais qu'est-ce que l'agriculture biodynamique ? C'est un système de production agricole issu du courant ésotérique de l'anthroposophie, qui a été initiée par le philosophe occultiste autrichien Rudolf Steiner, et est apparentée à une déviance sectaire. La biodynamie utilise des préparations à base de plantes censées activer ou maîtriser les forces cosmiques des planètes présentes dans le sol. Elle est très différente de l'agriculture biologique car elle se réfère à des croyances occultes.
Nos deux joyeux lurons, régulièrement bien imbibés, se sont lancés avec entrain dans des recherches sur le terrain afin de décrypter les arcanes de la biodynamie, en commençant par les régions bourguignonnes.

Dans ce second tome, nos deux compères s'intéressent aux vignobles bordelais, en commençant leur nouveau périple par le salon Vinexpo. Leur voyage en train jusqu'à la capitale bordelaise est l'occasion d'en apprendre plus sur l'anthroposophie, Jean-Benoit s'étant beaucoup documenté sur la question et souhaitant partager ses lectures avec son ami. Avec eux nous découvrons donc un nouveau pan de la viticulture, traditionnelle cette fois à Vinexpo. Puis ils visitent le salon Bio-expression où se côtoient tous les agriculteurs biologiques ou biodynamiques. Mais nos compères ne vont pas s'arrêter là et se rendent ensuite directement sur site, dans des châteaux ! Là ils vont rencontrer des agriculteurs qui luttent contre l'utilisation forcenée des pesticides dans la viticulture. Ils rencontreront aussi un conférencier un poil allumé et se prendront une cuite mémorable !

Comme dans le tome précédent, le texte est toujours très présent, et servi par un dessin qui met en valeur les émotions des personnages, notamment grâce aux crayonnages noirs. Le trait de Meybeck, vif et dynamique, bénéficie toujours de la même mise en couleurs bichromique soignée qui, cette fois, fait la part belle au vert jaunâtre, après le rouge du premier tome. Les deux compères mis en scène sont franchement drôles, et totalement allumés après quelques verres. Il faut dire que les conseils de Jean-Marie "On va bien déguster... alors pas question de cracher hein ! On avale tout" ou "crache pas hein, c'est excellent" sont suivis à la lettre par Jean-Benoît !

Toujours très bien documenté, le deuxième tome de ce roman graphique continue à nous familiariser avec la viticulture alternative et les courants de pensée occulte qui la soutendent. Mais il nous en apprendra aussi beaucoup sur l'utilisation des produits en viticulture et les dangers que cette profession peut faire courir tant à ceux qui en font leur métier qu'aux populations qui vivent à proximité.

Le prochain tome devrait ramener nos compères vers Paris, on suivra donc avec intérêt leurs nouvelles aventures. Pour ma part je vous conseille de vous plonger dans ces deux premiers tomes, si vous vous intéressez un tant soit peu au vin et à la viticulture.

Éditeur : Eidola Editions – Scénario, Dessin et Couleur : Jean-Benoit Meybeck – Date de parution : 7 février 2019 – 88 pages - Prix : 15 €

f t g m