Copyright 2019 - Site by Misterdan

Partie de Campagne et La Chienne réalisés par Jean Renoir

La Chienne 

Employé effacé et peintre amateur, marié à une femme qui le déteste, Maurice Legrand, tombe éperdument amoureux de Lulu, qu’il rencontre à Montmartre. Celle-ci est sous la protection de Dédé, un petit souteneur brutal, dont elle est le gagne-pain. Celui-ci la pousse à avoir une relation avec Legrand, qui en vient à l’entretenir. Dédé, toujours en manque d’argent, commence à vendre les toiles de Legrand, faisant croire qu’elles sont peintes par Lulu. Cette dernière va abuser de la crédulité de Legrand et provoquer sa déchéance...

Jean Renoir commence à réaliser en plein âge d’or du cinéma muet. Quand ses deux premiers films parlants, On purge Bébé et La Chienne, sortent la même année (21 juin et 19 novembre 1931), il est déjà un cinéaste reconnu. La Chienne, drame social anarchiste, va ensuite marquer le début d’une période réaliste pour Renoir et pour le cinéma français. Le réalisateur confirme sa maîtrise de la mise en scène, son ambition esthétique et sa fascination pour le son direct avec ce film grave, servi par une distribution parfaite.
Avoir fait du pathétique Legrand un peintre du dimanche qui se révèle un artiste majeur n’est évidemment pas un hasard, tant l’héritage d’Auguste Renoir, son père, et le thème de l’art dans le film imprégneront les scénarios de ses futures réalisations, du théâtre du Carrosse d’or aux cabarets de French cancan. Limpide, épurée, linéaire, l’histoire fait la part belle aux contrastes de classes. Caissier docile mais peintre de talent, Maurice n’est reconnu ni par son employeur, ni par son épouse, mégère inculte et sans goût, ni par la communauté des peintres, qui ignore jusqu’à son existence, ni par les marchands d’art, qui respectent ses toiles sans en connaître le véritable auteur, ni surtout par Dédé et Lulu. Elle, entretenue et un temps poule de luxe, symbolise la misère culturelle et une ascension sociale fragile, se montrant autant manipulatrice que victime.
Dans le rôle de Lucienne Pelletier, la prostituée qui exploite le peintre incarné par Michel Simon, Jean Renoir voulait diriger sa femme, Catherine Hessling ou encore Florelle. Toutefois, Janie Marèze fut imposée au réalisateur par les deux coproducteurs du film Roger Richebé et Pierre Braunberger. Elle a tout de suite su séduire Renoir, ainsi que Georges Flamant et Michel Simon, ses deux partenaires masculins, qui tombèrent amoureux d'elle.
Dans le film, Janie Marèze se fait finalement tuer par le peintre amateur qu'elle exploite, incarné par Michel Simon. Elle avait en fait, deux mois auparavant, trouvé la mort dans un accident de voiture, voiture que conduisait Michel Simon qui était tombé amoureux d'elle, et qui aux dires des témoins conduisait vite et mal...
C’est un des tous premiers films parlants français et c’est une pure merveille. Le noir et blanc sublime les visages et les décors, la musique tisse une toile de fond mouvante et continue. Celles et ceux qui ne connaissent pas Jean Renoir, et plus généralement le cinéma d’avant-guerre, peuvent être déroutés par le langage et l’accent des acteurs. Mais au-delà, il faut se laisser envouter par la beauté des images, et le jeu fabuleux des acteurs – Ah Michel Simon ! fantastique ! – et par l’histoire tout simplement.

La Chienne a été nommée au Festival de Cannes 2014 dans la catégorie Cannes Classics – Copies Restaurées.

Genre : Drame, Comédie dramatique - Nationalité : Française – Durée totale : 1h30 – Avec : Janie Marèze, Michel Simon, Georges Flamant – Date de sortie en salles : 19 novembre 1931

Partie de Campagne 
Par une torride journée d’été, la famille Dufour quitte Paris pour Bezons-sur-Seine. Monsieur Dufour accompagné de sa femme, sa belle-mère, sa fille et son commis s’arrête dans une charmante auberge en bord de Seine. Tandis que le déjeuner sur l’herbe est dressé, deux canotiers viennent à leur rencontre. La chaleur et le vin aidant, il est décidé que Madame Dufour et sa fille, Henriette, iraient faire une promenade en Yole sur les eaux du fleuve en compagnie des deux jeunes hommes. Lorsque les bateaux quittent la rive, le ciel se charge de gris et annonce l’orage à venir ...

Partie de campagne est adapté d’une nouvelle publiée par Guy de Maupassant en 1881. C'est la première fois que cette histoire était portée à l'écran. Tourné en 1936, Partie de campagne ne sortira en salles que dix ans plus tard, en 1946. En effet le contrat et le budget très réduit ne prévoyait que douze jours de tournage, or la météo très capricieuse et la pluie incessante finissent par interrompre le film que Renoir laisse à l’abandon. Ce n’est qu’à la fin de la guerre que sa compagne Marguerite Houlle-Renoir et une amie se chargent du montage, remplaçant les scènes manquantes par des cartons.On peut noter dans ce film la présence d’assistants qui deviendront célèbres : Jacques Becker, Luchino Visconti, Henri Cartier-Bresson ...
Ce film est une pure merveille qu’il faut absolument avoir vu au moins une fois dans sa vie. L’utilisation du son direct donne une bande son particulièrement réussie. Ce qui frappe surtout en regardant ce film c’est son immense liberté, son ambiance festive et la nostalgie finale.

Pour celles et ceux qui ne sont pas habitués aux films tournés au début du cinéma parlant, ce qui surprend c’est l’accent des acteurs, c’est la mise en valeur des visages par de superbes gros plans. Mais on reste ébloui par la maîtrise de Jean Renoir. C’est un peu de cette magie que Michel Hazavanicius a voulu recréer dans The Artist.

Genre : Comédie dramatique - Nationalité : Française – Durée totale : 0h40 – Avec : Sylvia Bataille, Georges Darnoux, Jacques Brunius – Date de sortie en salles : 5 Mai 1946

Les Editions M6 Vidéo réunissent ces deux-chefs-d’oeuvre pour la première fois en édition remasterisée 2K inédite en vidéo, dans un superbe coffret prestige digipack contenant 2 dvd + 2 blu-ray. Le coffret inclut 85 minutes de bonus exceptionnels : Essais d’acteurs, Un tournage à la campagne d’Alain Fleisher et un documentaire de Gisèle Braunberger de 22 minutes tourné en 1968 : Direction d’acteurs par Jean Renoir

Date de sortie en coffret DVD + Blu-ray : 11 novembre 2015 – Prix public conseillé : 34,99 €

bande annonce de Partie de Campagne

 

f t g m