Copyright 2019 - Site by Misterdan

Frères ennemis réalisé par David Oelhoffen

Manuel et Driss ont grandi comme deux frères inséparables dans la même cité. Mais aujourd’hui, tout les oppose : Manuel est à la tête d’un trafic de drogue, tandis que Driss travaille aux Stups. Alors qu’une transaction dégénère et que Manuel devient la cible de tous, la confrontation devient inévitable.

Après loin des hommes (avec Viggo Mortensen), David Oelhoffen revient avec un polar haletant et brillant, genre qu’il avait déjà abordé en co-écrivant L’affaire SK1. Ce face-à-face percutant oppose Reda Kateb (le Chant du loup) en flic tourmenté, à Matthias Schoenaerts (Kursk, Red Sparrow), tête brûlée en sursis, et son acolyte, le rappeur Sofiane pour son premier rôle. Nommé pour le Lion d’Or à la Mostra de Venise, Frères ennemis est un polar à l’état brut. Un véritable uppercut ! On ne peut pas dire que le scénario soit très nouveau ou vraiment surprenant et pourtant, ça fonctionne ! David réussit à installer plus qu’une histoire mais une véritable ambiance. Après quelques minutes seulement, une vente de drogue tourne mal et va déclencher tout le reste. Ça nous prend un peu de court, de par la soudaineté et la rapidité à laquelle cela arrive. A partir de là, on devient parano comme l’est Manuel, devenu la cible de tous, au cœur des suspicions de ses soi-disant proches. Il doit alors passer par des coins et des recoins, rester dans la pénombre, se faire discret mais il devient inévitable s’il veut s’en sortir de reprendre contact avec Driss, son acolyte d’enfance que la vie a séparée. La confrontation est tendue au vue des chemins tellement différents que chacun a pris mais qui au fond s’entremêlent forcément. On ne sait plus où est la limite pour Driss qui a l’air lui-même perdu entre ses origines et ses choix actuels, la ligne est fine. L’enquête en elle-même n’est pas primordiale, on se doute bien de ce qu’il s’est passé mais ce sont les personnages qui sont mis en avant et Reda Kateb et Matthias Schoenaerts brillent au milieu de cette banlieue toute grise. L’atmosphère de ce polar n’a pas été sans me rappeler celle présente dans Engrenages, excellente série française policière. Frères ennemis est un excellent film à l’ambiance tendue mené par un duo d’acteurs efficaces et brillants.

Genre : Polar, policier - Nationalité : française, belge - Date de sortie en salles : 3 octobre 2018 - Date de sortie en DVD et Blu-Ray : 6 février 2019 - Durée du film : 111 minutes - Avec Reda Kateb, Matthias Schoenaerts, Sabrina Ouazani, Sofiane et Abel Bencherif - Distributeur : Bac Films - Prix du DVD : 14,99 euros – Prix du Blu-Ray : 19,99 euros - VF Dolby Digital 5.1 - Sous-titres pour sourds et malentendants – Bonus : bande annonce

f t g m