Copyright 2019 - Site by Misterdan

Face à la nuit réalisé par Wi-ding Ho

Situé dans un futur proche, quelque part en Asie (peut-être Taïwan), ce film qui a remporté le Grand Prix à Toronto 2018 et le Grand Prix du Festival international du Film Policier de Beaune 2019 est franchement étrange.

Trois nuits de la vie d’un homme. Trois nuits à traverser un monde interlope, qui ont fait basculer son existence ordinaire. Il est sur le point de commettre l’irréparable. Mais son passé va le rattraper…

Le film est donc divisé en trois parties : la première évoque la spirale violente et autodestructrice dans laquelle se trouve notre héros après l'apparition d'un "fantôme" de son passé. De ce futur proche,  le suicide (et toute émotion négative en fait) est le pire des crimes, l'obsession de la sécurité est permanente. Notre avenir est terrifiant !

La suite parle de Lao Zhang à 20 ans : c'est un policier solide.

Face à la nuit est un polar intelligent et étrange. J'ai eu peur. J'ai été très mal à l'aise (l'histoire flirt parfois avec le malsain). Ce film est aussi triste et dramatique : une palette d'émotions amalgamées... J'ai eu beaucoup de mal à éclaircir mes idées afin d'en parler... Un métrage trouble, à voir quand vous êtes en forme !

Titre original : Xing Fu Cheng Shi - Genre : policier - Nationalité : Chinoise - Date de sortie : 10 juillet 2019 - Durée : 1h47 - Avec Jack Kao, Lee Hong-Chi et Louise Grinberg - Distributeur : Les Bookmakers / The Jokers.

f t g m