Copyright 2019 - Site by Misterdan

Persona non grata réalisé par Roschdy Zem

José Nunes (Nicolas Duvauchelle) et Maxime Charasse (Raphaël Personnaz) sont amis et associés minoritaires dans une entreprise de BTP en difficulté. Devant la nécessité de protéger leurs intérêts, ils prennent une décision radicale et se retrouvent liés par un sombre secret.
Alors qu’ils commencent à entrevoir un avenir meilleur, Moïse, un étrange personnage fait irruption dans leurs vies, leur rappelant que rien ne peut complètement s’effacer.

Roschdy Zem adapte ici un film brésilien, O Invasor. L’histoire s’attache aux conséquences psychologiques d’un acte criminel en écartant le cheminement qui a amené à celui-ci. On comprend très vite que quelque chose de grave s’est passé et qu’un lourd secret lie les deux amis créant une tension entre eux que le troisième larron, incarné par le réalisateur va faire éclater.

La descente aux enfers conséquence des choix de José et Maxime est vertigineuse et si Moïse est le facteur déclenchant il est finalement le moins faux des trois. Même si son attitude est dérangeante il ne se cache pas derrière un masque et son attitude brute et sincère le rend attachant alors qu’au final c’est l’inverse qu’il se passe pour José et Maxime qui ont le visage de la normalité et cachent de sombres secrets.

C’est un film noir et sombre dans un cadre empli de la torpeur et chaleur du cadre languedocien où il a été tourné. Un contraste qui fonctionne à l’écran.

Malgré quelques longueurs je suis rentré dans l’histoire principalement à l’irruption du personnage de Roschdy Zem dont le personnage bourru est attachant.

Genre : drame - Nationalité : Française – Avec Nicolas Duvauchelle, Raphaël Personnaz et Roschdy Zem   - Date de sortie : 17 juillet 2019 - Durée : 1h32 - Distributeur : Mars Films - Bande annonce

f t g m