Copyright 2019 - Site by Misterdan

First Love (Le Dernier Yakusa) réalisé par Takashi Miike

Une nuit à Tokyo, nous suivons Leo, un jeune boxeur, qui rencontre son "premier amour", Monica, une callgirl toxicomane restée innocente. Leo ne sait pas grand-chose et Monica est involontairement impliquée dans un trafic de drogue. Toute la nuit, un policier corrompu, un yakuza, son ennemi juré et une tueuse envoyée par les triades chinoises, vont les poursuivre. Tous ces destins s’entremêlent dans le style spectaculaire de Miike, anarchique et divertissant.

Takashi Miike est un prolifique réalisateur. En 25 années de carrière il a réalisé en moyenne 4 films par an. C'est un touche à tout adaptant des mangas, passant de la comédie burlesque au western, du drame au film de yakusa.
C'est sur ce dernier genre qu'on le retrouve pour ce film pour lequel il retrouve Masataka Kubota qui avait joué en 2010 dans 13 assassins.
 
Masataka Kubota incarne Leo un jeune homme plutôt taiseux, boxeur, qui se trouve entraîneit dans un affrontement entre yakusa et triades chinoises. Il est l'incarnation du héros japonais avec un sens moral en acier qui s'exprime par le fait qu'il a décidé de prendre la défense de Monica, une droguée entraînée à son insu dans un trafic de drogue.

Face à lui une ribambelle de personnages hauts en couleurs dont quelques personnages féminins, plutôt rares dans le film qui fleure la testostérone mafieuse.
 
Le film est efficace et bien mené avec des scènes d'action dynamiques et quelques très bonnes trouvailles de mise en scène, en particulier dans une course poursuite en voiture. Le casting est convainquant malgrè une tendance, très typique du cinéma japonais, à vouloir en faire des caisses et surjouer, mais cela contribue à amener un peu de légèreté dans le film. Si certaines blagues sont un peu lourdes l'histoire se laisse suivre avec plaisir.
 

Genre : thriller - Nationalité : Japonais - Date de sortie : 01 janvier 2020 - Avec Masataka Kubota, Nao Ohmori et Shôta Sometani - Durée : 1h48 - Distributeur : Haut et Court - Bande-annonce.

f t g m