Copyright 2019 - Site by Misterdan

Cézanne et Moi réalisé par Danièle Thompson

12 ans après s'être donné la réplique dans Narco, Guillaume Canet et Guillaume Gallienne se retrouvent dans Cézanne et Moi (anciennement titré Les Inséparables) de Danièle Thompson. Dans Narco, le premier jouait le personnage principal tandis que le second campait le psychologue. Gallienne avait par ailleurs déjà tourné dans un film de Thompson. Il s'agit de Fauteuils d'orchestre.

Ils s'aimaient comme on aime à treize ans : révoltes, curiosité, espoirs, doutes, filles, rêves de gloires, ils partageaient tout. Paul est riche. Emile est pauvre. Ils quittent Aix, "montent" à Paris, pénètrent dans l’intimité de ceux de Montmartre et des Batignolles. Tous hantent les mêmes lieux, dorment avec les mêmes femmes, crachent sur les bourgeois qui le leur rendent bien, se baignent nus, crèvent de faim puis mangent trop, boivent de l'absinthe, dessinent le jour des modèles qu'ils caressent la nuit, font trente heures de train pour un coucher de soleil... Aujourd'hui Paul est peintre. Emile est écrivain. La gloire est passée sans regarder Paul. Emile lui a tout : la renommée, l'argent une femme parfaite que Paul a aimé avant lui. Ils se jugent, s'admirent, s'affrontent. Ils se perdent, se retrouvent, comme un couple qui n'arrive pas à cesser de s'aimer.

Danièle Thompson a lu en 2005 un article qui racontait l’amitié depuis l’enfance de Cézanne et Zola, puis leur éloignement. Intriguée par cette brouille, la fille du réalisateur de La Grande Vadrouille a alors commencé à lire des biographies de l’un et de l’autre, à relire des textes de Zola et à voir des tableaux de Cézanne qu'elle ne connaissait pas. Elle explique : « Il y avait dans cet épisode-là, dans cette fâcherie, une certaine dramaturgie qui dépassait la simple anecdote. À chaque fois que je finissais un film, j’avais envie d’aborder cette histoire mais lorsque j’en parlais autour de moi, on me disait : « Mais non, fais une comédie, c’est ce que tu sais faire. » Je faisais donc une comédie, puis une autre, puis une autre. Jusqu’à Des gens qui s'embrassent, qui n’a pas été le succès que j’espérais et dont l’accueil m’a un peu déstabilisée. J’ai alors décidé de prendre du temps et je me suis plongée pour le plaisir dans la vie de Cézanne et de Zola, sans savoir si j’y trouverais la matière d’un film. ».

Habituellement, je n'aime pas ce genre de film. Je les trouve lents, contemplatifs, introspectifs. Tout cela est, à mes yeux, synonyme d'ennuyeux. Mais, là, je dois reconnaitre que Cézanne et Moi m'a beaucoup plu : d'abord parce que la distribution est excellente : Guillaume Canet que je n'ai pas d'ordinaire est juste plus que crédible dans le rôle d'Emile Zola. Guillaume Gallienne est Cézanne. Il ne l'interprète pas : il est devenu le peintre (à tel point que j'ai relu Zola et que je suis retournée au musée voir les oeuvres de l'artiste.

Danièle Thompson qui ne souhaitait pas réaliser un documentaire (d'où le titre du film) a vraiment un talent immense. Elle a dirigé ses acteurs à la perfection et réalisé un très grand film.

Genre : biopic dramatique - Nationalité : Française - Date de sortie 21 septembre 2016 - Durée : 1h 56 - Avec Guillaume Gallienne, Guillaume Canet et Alice Pol - Distributeur : Pathé Distribution.

f t g m