Copyright 2019 - Site by Misterdan

La nuit a dévoré le monde réalisé par Dominique Rocher

La passion de Dominique Rocher pour les films l'a amené à travailler en tant qu'assistant réalisateur dès sa sortie d'école de cinéma. Il a ensuite crée sa société de production aux côtés d'autres réalisateurs, avec laquelle il a fait ses premiers courts-métrages, diffusés et présentés partout dans le monde en festival ou à la télévision. En 2011, Dominique Rocher est lauréat du programme Audi Talents qui lui permet de tourner La Vitesse du Passé, un drame de science-fiction ambitieux avec Mélanie Thierry. Le film, diffusé notamment sur Canal+ et dans les cinémas du réseau MK2 en avant-programme, a été présenté dans certains des plus grands festivals internationaux (Cannes, Toronto, Bermudes…) et a remporté le prix du meilleur film étranger au festival de Santa Monica. Dominique Rocher a développé une mini-série pour ARTE intitulé La Corde (3x52minutes). La nuit a dévoré le monde est son premier long-métrage.

En se réveillant ce matin dans cet appartement où la veille encore la fête battait son plein Sam doit se rendre à l'évidence : il est tout seul et des morts vivants ont envahi les rues de Paris. Terrorisé, il va devoir se protéger et s'organiser pour continuer à vivre. Mais Sam est-il vraiment le seul survivant ?

Le film était en compétition au Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2018.

Premier film du réalisateur, La nuit a dévoré le monde est un exercice de style parfaitement réussi. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance : le budget est ridiculement petit, pas de noms connus e le film de genre n'est pas franchement la spécialité hexagonale. Pourtant, avec humour et sobriété, le film se déroule avec logique (Sam sécurise l'appartement), le scénario adapté du roman de Pit Amargen (Robert Laffont, 2012) ne s'étale pas lourdement (comme tant d'autres films) sur l'apocalypse sociale. Il y a bien quelques séquelles (plus d'électricité, plus d'eau, la dégradation des rues, etc.) mais sans pesanteur. Par ailleurs, alors que Dominique Rocher aurait pu faire dans le sanglant, il évite les poncifs du genre.

Bravo !

Genre : fantastique - Nationalité : Française - Durée : 1h34 - Date de sortie : 07 mars 2018 - Avec Anders Danielsen Lie, Golshifteh Farahani et Denis Lavant - Adapté du roman éponyme de Pit Agarmen édité chez Robert Laffon - Directrice de la photographie : Jordane Chouzenoux - Monteuse : Isabelle Manquillet - Musique Originale : David Gubitsch - Chef décorateur : Sidney Dubois - Chef Costumière : Caroline Spieth - Maquillage : Amélie Grossier, Atelier 69 - Ingénieur du son : Nassim El Mounabbih - Monteur son : Maxence Dussère - Mixeur Vincent Cosson - 1er assistant réalisateur : Benjamin Papin - Distributeur : Haut et court.

f t g m