Copyright 2019 - Site by Misterdan

Dragons 2 réalisé par Dean DeBlois

Tandis qu’Astrid, Rustik et le reste de la bande se défient durant des courses sportives de dragons devenues populaires sur l’île, notre duo désormais inséparable parcourt les cieux, à la découverte de territoires inconnus et de nouveaux mondes. Au cours de l’une de leurs aventures, ils découvrent une grotte secrète qui abrite des centaines de dragons sauvages, dont le mystérieux Dragon Rider. Les deux amis se retrouvent alors au centre d’une lutte visant à maintenir la paix. Harold et Krokmou vont se battre pour défendre leurs valeurs et préserver le destin des hommes et des dragons.

Avant toutes choses, il faut que vous sachiez que Dragons - premier du nom - est pour moi, LE meilleur film de l’année 2010 (d’ailleurs, là tout de suite, je ne sais même pas quels autres films marquants sont sortis cette année tant il les éclipse tous) et qu’il méritait l’Oscars du meilleur film d’animation (Toy Story 3, tu me le paieras !) Trois sentiments ne m’ont pas quitté jusqu'à ce que je sois assis sur mon siège devant l’écran du cinéma : la joie, l’impatience et de l’appréhension. De l’appréhension justifiée. On sait tous à quel point faire une suite à un très bon film peut être risqué. Et bien je peux vous le dire dès à présent, cette appréhension n’a pas lieu d’être pour Dragons 2 ! Dans cette suite nous retrouvons l’île de Beurk ainsi que ses habitants quelques années après les événements du premier opus. Les dragons font désormais partis intégrantes du village viking et les deux peuples vivent en parfaite harmonie à tel point que la scène d’introduction présente ni plus ni moins qu’une sorte de Quidditch à dos de dragons ! Je vais essayer d’en spoiler le moins possible, en tout cas pas plus que ce qui est montré dans la bande-annonce, mais je peux vous garantir que niveaux émotion vous allez être servis ! J’ai bien du verser une petite larmichette au moins TROIS fois ! L’émerveillement se mêle à la tristesse, l’humour se croise avec de la tension.

On vit l’Aventure avec nos héros ! Chaque personnage présent dans le film va se voir grandir, changer pour devenir meilleurs. Bien évidement, Krokmou et Harold sont encore les stars du film. Le premier est toujours aussi expressif avec son mélange de mignon et de bad-ass, tandis que notre héros, têtu au grand cœur, continue à explorer le monde qui s’ouvre à lui, pour surtout mieux savoir quel est sa véritable place dedans. Un monde d’ailleurs encore plus grand, plus vaste, plus beau. L’animation est juste impressionnante, on voit que Dreamworks a augmenté d’un niveau, les décors sont tous magnifiques, les scènes de vol sont fluides.

C’est tout simplement magique.

Et puis cette musique ! John Powell fait des miracles. Même si il n’y a pas de main theme aussi marquant que dans le premier, on alterne entre des mélodies tantôt pleines de poésie, tantôt mélancolique, c’est un voyage autant visuel qu’auditif ! Au final, le seul regret que j’ai à propos de ce film - en fait, ce n’est même pas sur le film en soit - c’est le fait que la bande-annonce montre un élément scénaristique très important alors que la surprise du spectateur aurait été beaucoup plus marquante si ce passage n’aurait pas été dévoilé dedans. Vous aurez bien compris, Dragons 2 a réussi à faire ce que je rêvé qu’il fasse : être à la hauteur de son prédécesseur. Mission accomplie et haut la main ! Merci Dreamworks.

Merci Dean Deblois. Merci Krokmou et Harold, on se dit rendez-vous en 2019 pour le troisième volet de la trilogie.

Genre : Animation - Nationalité : Américaine - Avec les voix VO de Jay Baruchel, Cate Blanchett et Gerard Butler - Date de sortie : 02 juillet 2014 - Durée : 1h45.

f t g m