Copyright 2019 - Site by Misterdan

Captive State réalisé par Rupert Wyatt

Les extraterrestres ont envahi la Terre. Occupée, Chicago se divise maintenant entre les collaborateurs qui ont juré allégeance à l'envahisseur et les rebelles qui les combattent dans la clandestinité depuis dix ans.

Dans une société idéale d'un futur post-apocalyptique, il n'y a plus de criminels ou de pauvreté. Le croissance économique est en plein essor et le plein emploi bat son plein. Pourtant, la voix robotique de la bande-annonce sonne profondément faux. La vie idéale ne serait-elle pas si parfaite que cela ? Le mystère reste entier. Jusqu'à ce que l'on voit le second trailer. Des résistants semblent en désaccord avec la version officielle.

Dans la lignée de District 9 ou World Invasion : Battle Los Angeles (j'ai également un peu pensé à la série V), voici Captive State ! Un film très ambitieux qui évoque métaphoriquement la guerre, avec ses résistants, ses collabos, ses arrestations violentes et ses prisonniers politiques. Le scénario s'attache au point de vue humain (on voit assez peu les envahisseurs en fait) et parle de la détermination et du sacrifice nécessaires pour abattre l'ennemi. On suit quelques membres de la résistance notamment deux frères : Gabriel et son aîné, symbole de la lutte. Paradoxalement, les personnages, les héros, ont assez peu d'importance. Et, de fait, on s'y attache très peu. À mon sens, ce choix souligne l'importance du groupe et de la mission. L'individu n'a pas sa place, est sans importance. Il s'agit avant tout de sauver l'humanité...

Le film est donc un peu plus subtil que ce que nous avons l'habitude de voir. Et peut dérouter pour cette raison.

Le début lance parfaitement bien le film et le twist final est très cohérent. J'ai juste quelques regrets sur certains passages un peu longs et une ou deux scènes un peu confuses.

Un film presque parfait donc !

La bande annonce.

Gense : science-fiction - Nationalité : Américaine - Avec John Goodman, Jonathan Majors et Vera Farmiga - Date de sortie : 03 avril 2019 - Durée : 1h49 - Distributeur : Metropolitan Film Export.

f t g m