Copyright 2019 - Site by Misterdan

44e Festival du Film Américain de Deauville (2018) : mes envies, mes coups de coeur

Comédienne plébiscitée par des réalisateurs tels que Jacques Audiard, Stéphane Brizé, Alain Resnais, Claude Miller, André Téchiné, Benoît Jacquot, Jean-Paul Rappeneau, Nicole Garcia, Eric Rochant, Pascal Bonitzer, Pierre Salvadori ou encore Philippe Le Guay, Sandrine Kiberlain remporte le César du meilleur espoir féminin en 1996 pour En avoir (ou pas) de Laetitia Masson, avant d'être distinguée en 2014 par le César de la meilleure actrice pour son rôle dans 9 mois ferme d'Albert Dupontel. Après avoir dirigé le Jury de la Caméra d'Or du Festival de Cannes en 2017, elle préside le Jury de la 44e édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

En 2018, le festival met en avant 4 femme dont la toute jeune Elle Fanning et sa carrière déjà remarquable. Elle Fanning augure du futur, en suscitant l'engouement de cinéastes tels que Alejandro González Iñárritu, David Fincher, Sofia Coppola, Andreï Kontchalovski, J.J. Abrams, Francis Ford Coppola, Nicolas Winding Refn, Ben Affleck, John Cameron Mitchell, ou encore Woody Allen, devenant aujourd'hui une icône de lumière. À l'affiche du film Britannique Mary Shelley pendant l'été 2018, Elle présente Galveston, aux côtés de la réalisatrice Mélanie Laurent, dans lequel elle tient le rôle principal.

Shailene Woodley est également à l'honneur. Elle symbolise le renouveau qui incarne à la perfection les frontières poreuses et fécondes de la télévision et du cinéma.

Film présenté

Blindspotting réalisé par Carlos Lopez Estrada.

f t g m