Copyright 2019 - Site by Misterdan

Le prince charmant est infidèle écrit par Ondine Khayat

Il était une fois une magnifique princesse, prénommée Cathy, qui vivait un conte de fées avec son prince charmant, Ben, dans leur ravissant château F3 parisien. Mais bizarrement, les contes de fées ne précisent pas que le prince charmant est parfois infidèle ! D’ailleurs, Ben cache bien son jeu : c’est en fait un séducteur compulsif, qui carbure à la vodka-orange. Jusqu’au jour où la mort de sa mère le plonge dans une terrible crise existentielle.
Son chemin croise alors celui de Claire, une coach-thérapeute déjantée, qui lui lance un défi : accepter de Cathy ce qu’il se permet lui-même. Pour Ben, le cauchemar commence… Il va se retrouver dans des situations désopilantes qui l’obligeront à voir les choses en face : si le prince charmant est infidèle… la princesse peut l’être aussi !

VERITABLE SERUM DE VÉRITÉ,
CE ROMAN EST UN COCKTAIL D’HUMOUR DÉCAPANT.
À LIRE SANS MODÉRATION !

Dès que j'ai vu ce roman, il m'a très vite intriguée. Je me suis donc lancée dans l'aventure avec ce prince charmant du XXIème siècle, et il ne fut pas de tout repos !

Ben est fou amoureux de Cathy, vraiment. Leur histoire dure depuis quatre ans, et il ne se voit pas vivre avec quelqu'un d'autre. Sauf que cela ne l'empêche pas de se glisser dans les bras d'autres femmes. Mais il l'aime sa Cathy, c'est pour cela qu'il ne faut jamais que cette dernière se doute de ses écarts, car il est inconcevable qu'il la perde pour une étroitesse d'esprit. Car ce n'est pas lui qui est à blâmer, hein, c'est juste que Claire ne comprend pas son ouverture d'esprit, et que c'est justement parce qu'il est amoureux d'elle qu'il va parfois - souvent - voire ailleurs...

Sauf que... Un jour, sa mère décède. Et s'en suit une incroyable crise existentielle, accompagnée de crise de panique. Alors quand il tombe, par hasard, sur Claire, une coach-thérapeute, et que celle-ci lui avoue que son malaise vient du fait qu'il est incapable d'avouer à Claire qu'il est loin d'être monogame, Ben hurle (parce que quand rien ne va, BEN HURLE. - et ce n'est pas moi qui le dis !) Pire encore, quand Claire lui suggère de laisser Claire découvrir sa sexualité en lui soumettant l'idée de la pousser à la tromper, la descente aux Enfers de Ben ne fait que commencer...

Je n'avais pas lu les précédentes publications d'Ondine Khayat, mais si une chose m'a beaucoup étonnée, c'est la facilité avec laquelle le livre se lit. Elle arrive assez aisément à se mettre à la place du personnage principal masculin et à nous transmettre ses pensées sans que cela ne se ressente. C'est assez bien fait, et je n'ai pu m'empêcher de rire des déboires de notre anti-prince charmant.

Ben est véritablement un cas social. Macho et égoïste, j'avoue que s'il m'avait tenu ce genre de discours, je l'aurais tout bonnement éviscéré depuis longtemps. Et pourtant, on ne peut s'empêcher de rire, à ses dépends bien entendu. Tout est prétexte à le remettre à sa place, sans qu'il ne s'en rende compte, et je me suis très vite prise au jeu.

Il faut dire, par contre que le scénario est totalement irréaliste et complètement tiré par les cheveux. On sent très vite que ce n'est absolument pas le genre de situation que l'on vivrait, ou que l'on croiserait à chaque coin de rue (même s'il doit y en avoir, pourtant...). Mais drôle, frais et léger, le roman se lit tout seul et m'a fait au final passer un très agréable moment.

En définitivement, c'est un livre qui fait drôlement du bien et qui amène très vite le sourire sur les lèvres. Une "romance" assez atypique, où la morale est à se tordre de rire, j'ai adoré la vision du prince charmant que nous propose Ondine Khayat. Un livre doudou, réconfortant, à lire pour se dérider et se détendre, tout simplement !

Éditeur : Michel Lafon - Date de parution : 05 mars 2015 - Prix : 16,95 € - 331 pages.

f t g m