Copyright 2019 - Site by Misterdan

Deux belles rééditions chez 10/18

Les attaques de la boulangerie écrit par Haruki Murakami et illustré par Kat Menschik.

Un homme et une femme dans un appartement de Tokyo. Ils ont faim. Pas une faim ordinaire. Une faim qui tenaille, qui prend aux tripes, qui obsède. Une faim comme le souvenir d'une faim antérieure. Une faim tellement forte, tellement impérieuse qu'elle va les pousser à commettre la plus absurde des attaques...

Sommeil écrit par Haruki Murakami et illustré par Kat Menschik.

Envoûtante et onirique, une des nouvelles les plus énigmatiques de Haruki Murakami, superbement illustrée aux couleurs de nuit par Kat Menschik. Dans un style pur et cristallin, une plongée obsédante dans les dix-sept nuits sans sommeil d'une femme, pour pénétrer tout le mystère et la magie de l'univers du maître.

10/18 réédite ici en poche des nouvelles du maître Murakami, superbement illustrées par l’artiste Kat Menschik. Dans Les attaques de la boulangerie, deux textes se succèdent, se répondant l’un à l’autre. Dans le premier, deux jeunes hommes qui refusent de travailler attaquent une boulangerie pour avoir du pain. L’histoire ne se termine pas tout à fait comme ils l’avaient prévu. Dans le second, l’un de ces hommes, marié et assagi, va raconter son aventure à sa femme, ce qui les pousse à envisager une nouvelle attaque. On a ici deux nouvelles qui oscillent entre réalité et fiction, concret et absurde. On y retrouve l’écriture délicate de Murakami, son humour, ce discret décalage qui confine au fantastique, tout en s’ancrant profondément dans le quotidien. Sommeil, quant à elle, est un récit étrange, onirique, dont la pseudo simplicité cache une profondeur magnifique. Une jeune femme, à la vie bien organisée entre son mari et son enfant, qu’elle aime tendrement tous les deux, va soudain perdre la faculté de dormir. Elle trouve alors une solution pour meubler ses nuits sans sommeil : relire Anna Karénine, inlassablement. Et sans avoir l’air d’y toucher, Murakami fait comprendre que la littérature est une fonction réparatrice fondamentale de l’être humain, qui permet de s’évader du train-train habituel. Les deux ouvrages sont magnifiquement illustrés par Kat Menschik, avec des dessins en noir, blanc et or, qui s’adaptent parfaitement à l’univers quotidien et fantastique à la fois des nouvelles. La finesse d’exécution répond à la finesse de l’écriture, et enchante le lecteur.

Éditeur : 10 / 18 - Collection : Domaine Étranger -  Date de parution : 25 novembre 2015 - 96 pages chacun – 8,40 € le volume.

f t g m