Copyright 2019 - Site by Misterdan

La truelle et le phylactère : la proximité des images écrit par Bénédicte Coudière

D’Indiana Jones à Lara Croft, ils sont nombreux à parler à notre culture et à notre imaginaire.
Les archéologues, ces hommes et femmes naviguant entre passé et présent, cristallisent les questionnements les plus fondamentaux de notre culture : ceux des origines, du passé, le fameux “comment c’était avant ?”. Excavateurs de légendes, ils exhument les mythes et les plus vieilles croyances pour leur donner corps, les faire vivre et revivre, quand il ne s’agit pas de les transformer ou d’en donner une nouvelle interprétation. De l’Arche d’Alliance aux statues de l’Île de Pâques, le 9e art dessine des réponses aux mystères de l’Humanité et nourrit l’imaginaire collectif.
La bande dessinée fait état de ces personnages, comme vecteur d’histoire, mais aussi comme support imagé. entre bande dessinée et archéologie, les passerelles sont nombreuses, celle des images, des reconstitutions, de l’exploration visuelle du monde. que ce soit comme moyen de transmission, de vulgarisation, ou que l’archéologie soit un contexte historique pour y mettre un peu de notre présent, de nombreuses explorations sont possibles. La variété est là, même parmi les créateurs, qu’ils soient archéologues auteurs ou dessinateurs passionnés, tous avides de recherches... L’archéologie et la bande dessinée se complètent et tissent ensemble des liens forts. C’est ce que ce livre se propose d’explorer, dans tous ses aspects et ses subtilités.

Bénédicte Coudière est une jeune bordelaise au parcours multiple.
Auteur, journaliste, historienne de l’art, elle touche un peu à tout ce qui lui passe sous la main. Elle s’essaie à toutes sortes de choses : des nouvelles, des articles de presse, des chroniques BD (pour Place-to-Be notamment ! ou pour l’Avis des Bulles) ou de livres passionnants mais n’en oublie pas pour autant ses (nombreuses) autres activités. Passionnée par tout ce qui touche à l’art et au passé, elle a toujours été fascinée par l’archéologie et les vestiges des temps anciens.

J’ai eu le plaisir de lire cet ouvrage et je le conseille à tous ceux qui se passionnent pour l’histoire de l’humanité et qui sont des adeptes de la bande dessinée. Bénédicte a effectué des rapprochements très intéressants entre ces deux mondes, et on suit sa pensée avec plaisir. Cet essai est illustré de nombreuses planches extraites d’albums récents ou non, et émaillé d’exemples, et même d’interviews qui permettent une lecture agréable, voire ludique de l’ouvrage.

Editeur : Fédora Editions – Collection : Détourages - Date de parution : 15 février 2017 – 230 pages - Prix : 28 €

f t g m