Copyright 2019 - Site by Misterdan

L'Espace du Rêve écrit par David Lynch

Room to dream est un livre-monument qui offre un exceptionnel et accessible voyage dans la vie et l’esprit de l'un des artistes vivants les plus timides, énigmatiques et authentiques.

Dans ces mémoires uniques et hybrides, qui sont aussi particulières que l’homme lui-même, Lynch se confie pour la première fois sur sa vie, toujours en quête d'une vision singulière, et sur les nombreux chagrins d'amour et épreuves qu'il a affrontés pour mener à bien ses projets peu orthodoxes, parfois avec succès, parfois sans. Les réflexions lyriques, intensément intimes et sans aucun filtre de Lynch sont précédées de sections biographiques, écrites par sa proche collaboratrice Kristine McKenna et basées sur plus de cent interviews inédites avec des membres de sa famille, des acteurs, des agents, des musiciens et des collègues dans plusieurs domaines, qui ont chacun leur propre version de ce qu'il s'est passé.

L'Espace du Rêve permet aux fans et aux autres de rencontrer intimement l'artiste. Artiste car, de fait, David Lynch est certes cinéaste mais aussi peintre, dessinateur et musicien. Cette autobiographie est une entorse à la vie discrète que l'homme mène habituellement. En effet, David Lynch est habituellement un homme plutôt mystérieux (et étrange au vu de son oeuvre ai-je envie d'ajouter). Ce livre ressemble donc à une explication de texte, presque nécessaire.

À noter que ce bouquin, intitulé Room to Dream en VO, débarque juste après après le documentaire David Lynch : The Art Life et des bonus DVD de la série Twin Peaks : The Return, deux documents fascinants qui proposaient un accès privilégié et inédit aux mystères de la création selon le Maître.

On trouve tout dans cette autobiographie : son enfance heureuse, ses années de dèche mais aussi le succès phénoménal d'ElephantMan.

À avoir absolument dans sa bibliothèque !

Éditeur : JC Lattes - Date de parution : 19 septembre 2018 - Prix : 25 € - 600 pages - Traduit de l'Anglais (États-Unis) par Carole Delporte et Johan Frederik Hel Guedj.

f t g m