Copyright 2019 - Site by Misterdan

Où le cœur se pose écrit par Tamara McKinley

Née à Launceston (Tasmanie) en 1948, Tamara McKinley émigre en Grande-Bretagne, où elle intègre un pensionnat de jeunes filles du Sussex. De La Dernière Valse de Mathilda (2005), traduit dans plus de 20 pays, jusqu'à Pluie d'étincelles (2017), ses romans ont tous paru aux éditions de l'Archipel, puis en Archipoche. Mère de trois enfants, Tamara McKinley vit sur la côte sud-est de l'Angleterre, où se déroule l'action de cette saga.

L'amour peut-il survivre en temps de guerre ?
Février 1941. Julie Harris, sage-femme, travaille dans le quartier de l'East End, à Londres, quand un bombardement détruit la maison dans laquelle elle a grandi, anéantissant tous les membres de sa famille, à l'exception de son neveu William, un nourrisson. Déterminée à tenir la promesse qu'elle a faite à sa soeur de protéger William jusqu'à ce que Bill, son père, rentre du front, elle accepte un poste de sage-femme à Cliffehaven, sur la côte sud-est de l'Angleterre. La famille Reilly, qui dirige la pension du Bord de Mer, la prend sous son aile. Mais bientôt, Julie apprend que Bill est porté disparu... tandis que William tombe gravement malade. À son chevet, Julie craint de perdre ce petit ange qu'elle commençait à aimer comme son propre fils.

Avec un style fluide et des mots toujours bien choisis, l'auteure arrive dès les premiers instants à nous plonger corps et âme dans son univers.
J'ai littéralement fait défiler les pages à une vitesse folle tant l'histoire est captivante.
L'intrigue se révèle vraiment palpitante avec beaucoup de rebondissements et du suspense, les personnages sont réellement attachants et leur façon de réagir et d'interagir est toujours ultra réaliste et pleine de bon sens.
Le contexte historique rajoute du piquant au récit et donne de la saveur au roman.
Julie est formidable, forte et pugnace, malgré les bombes qui pleuvent autour d'elle, la suivre est un vrai bonheur...
Le petit William apporte de la douceur et beaucoup d'émotions à l'histoire.
La narration est percutante, et le lecteur ne peut qu'être happé par cette belle saga. Ce quatrième tome est une vraie réussite.
Je le conseille sans hésiter à tous les amoureux du genre qui adorent s'évader en lisant.

Editeur : Archipel - Date de publication : 7 novembre 2018 - Traduit de l'anglais par Danièle Momont - 380 pages - Prix : 22€

f t g m