Copyright 2019 - Site by Misterdan

Gotlib un abécédaire écrit par Thierry Groensteen

Si on trouve surtout des recueils d'hommages, des écrits de circonstance et des approches biographiques, la littérature secondaire disponible sur Gotlib n'est pas à la hauteur de l'immense humoriste et rénovateur de la bande dessinée qu'il a été , avec finalement peu de travail critique.
La forme de l'Abécédaire est particulièrement appropriée pour tenter d'embrasser la totalité d'une oeuvre très dispersée, qui a connu des périodes très différentes (celle des Dingodossiers, celle de la Rubrique-à-Brac, celle de L'Écho des savanes...), des supports de publication multiples, de Vaillant à Fluide glacial, et qui comprend plusieurs collaborations importantes (avec Goscinny, Alexis, Franquin, Mandryka...) sans oublier que Gotlib n'a pas été seulement un auteur, mais aussi un directeur de magazine, mentor de toute une génération de dessinateurs.

Gotlib, comme le dit l'auteur dans son avant-propos, a connu une célébrité confinant à l'idolâtrie, comme aucun autre auteur de bandes dessinées avant lui. Ses histoires cantonnées le plus souvent au format court, son esprit incisif et son dessin nerveux et expressif, lui valurent très tôt la reconnaissance du public, et de ses pairs. Dans cet ouvrage Thierry Groensteen décrypte l'oeuvre et la vie d'un auteur immensément célèbre.

Pour vous donner l'eau à la bouche, voici quelques chapitres de cet abécédaire vraiment passionant de bout en bout.

Bougret et Charolles : Gotlib ne pouvait passer à côté de la parodie du Commissiare Maigret ou du Commisaire Bourrel, vedettes du petit écran dans les années 60, début 70.

Décors : l'oeuvre de Gotlib se caractérise par une ansence quasi totale de décors, qu'il ne savait pas et n'aimait pas dessiner.

L'écho des savanes : un long chapitre consacré à l'histoire de ce magazine qui restera à jamais celui de Gotlib, de Brétécher et de Mandrika, suite à la brouille de ce dernier avec Goscinny.

Fluide Glacial : il voit le jour le 1er avril 1975 ! C'est le comble pour un magazine d'humour créé par Gotlib avec son ami Jacques Diament à la gestion et aux finances.

Gai-Luron : un long chapitre est consacré à la génèse de ce personnage emblématique de Gotlib, et on y apprend plein de choses.

Lettrage : la lettre – imprimée, gravée, sculptée ou peinte – fait partie intégrante de l'oeuvre, c'est particulièrement vrai chez Gotlib, dont le lettrage est très reconnaissable.

Préretraite : l'auteur s'interroge sur l'arrêt du dessin chez Gotlib alors qu'il n'a que 54 ans. Il rappelle aussi l'essai de Lewis Trondheim Désoeuvré publié à l'Association et expliquant l'usure d'un artisanat exigeant.

Superdupont : est-ce parce qu'il est né un 14 juillet que Gotbib a créé Superdupont, un super héros tiré d'un mythe américain revu à la sauce française. emblématique rappelant bien sûr l'Astérix de Goscinny.

Un conseil ? Précipitez-vous sur ce livre qui vous donnera un tas d'informations sur un des auteurs les plus célèbres de la bande dessinée.

Historien et théoricien de la bande dessinée, Thierry Groensteen est chargé de mission auprès de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, rédacteur en chef de la revue en ligne NeuviemeArt2.0, directeur de collection chez Actes Sud et auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La bande dessinée mode d'emploi et Un art en expansion, tous deux aux Impressions Nouvelles.

Editeur : Les Impressions Nouvelles – Auteur : Thierry Groensteen – Dessins : Gotlib - Date de parution : 3 janvier 2019 – 208 pages – Prix : 22 €

f t g m