Copyright 2019 - Site by Misterdan

L'envol écrit par Alia Cardyn

Chaque 27 juillet, Barnabé Quills organise une fête somptueuse dans sa propriété dominant l’océan. Mais cette année, la jeune Théa Vogue saute dans le vide. De 27 juillet en 27 juillet, Alia Cardyn nous explique pourquoi le choix de Théa est le meilleur

Ce roman est le premier que je découvre de cette auteure et je ne suis pas déçue de cette lecture bien au contraire. On entre très vite dans l'histoire avec les années qui passent et qui nous permettent de mieux comprendre le geste de Théa Vogue (on sait ce qu'elle fait dès le résumé). Mais l'auteure va nous montrer le cheminement des pensées de Théa mais également d'autres personnes qui l'entourent.

Théa Vogue, jeune fille épanouie participe comme chaque année à la fête organisé par les Quills depuis des années. Mais cette fête sera différente car aujourd'hui, Théa a pris sa décision, elle va prendre son envol pour le meilleur et pour le pire. Pourquoi cette jeune fille a-t-elle pris cette décision radicale ? Pour mieux la comprendre il faut aller dans son passé et lire les lettres que sa mère lui a laissé.

Les nombreux personnages secondaires que l'on rencontre mais également ceux dont on ne fait que lire les lignes de leurs lettres. Nous permettant de mieux comprendre le geste de Théa, vous allez voir le père de cette jeune fille qui a un caractère très particulier, comme vous pourrez le constater. On va en apprendre plus sur la mère de Théa, une femme secrète qui a beaucoup souffert elle aussi.

Une auteure dont je découvre la plume pour la première fois et quel plaisir j'ai eu de le lire. Sa plume est légère malgré le sérieux de ce roman. La fluidité du passage des années et les lettres de la mère de Théa m'ont fait passé un très bon moment. J'ai eu du mal à quitter les pages de ce livre en ressentant un léger manque sur la fin mais je ne vous en dirais pas plus.

Éditeur : Charleston - Date de parution : 12 février 2019 - Prix : 18 € - 336 pages

f t g m