Copyright 2019 - Site by Misterdan

Jamaiplu écrit par Josiane Balasko

Quel est le point commun entre : une jeune femme qui parle aux animaux, une vie de chien, un scénario mortel, un enfant trop curieux, des fantômes rigolards, des zombies très affectueux, un goûter entre filles et un extraterrestre en pot ? Réponse : Josiane Balasko. Avec ce recueil de nouvelles drôles, tendres ou amères, l'actrice préférée des Français, artiste aux multiples talents, jette un regard sensible et acerbe sur notre temps.

 Fan de fantastique et d’imaginaire, Josiane Balasko a été nourrie par Arthur C.Clarke, Ursula Le Guin, Ray Bradbury et bien d’autres. Forcément ses écrits s’en ressentent. Et particulièrement Jamaiplu, une série de nouvelles parfois tristes, souvent drôles, toujours pleines de sensibilité.

Impossible de raconter chaque nouvelle, au risque de les spoiler complètement.
Dans Jamaiplu, la première nouvelle, l’autrice rend hommage à Edgar A.Poe avec un corbeau qui parle à une jeune femme sur fond de thriller bien angoissant.
Dans Le boss, c’est un chien dont le maître tombe amoureux, ce qui va singulièrement compliquer leurs rapports.
Histoire sainte nous présente un enfant dont les questions sont bien agaçantes.
Un scénario d’enfer doit se mettre au service d’une star déchue et totalement hystérique.
Les explorateurs sont enfermés au fond de la mine où ils ont trouvé la mort, la visite de journalistes amateurs de fantômes va-t-elle changer leur destin ?
Et puis dans Adopteunzombie.com, voilà une histoire de zombies, grands amateurs de sucreries et de câlins, qui ne sont peut-être pas si méchants que ça.
Si vous connaissez Pif Gadget, vous savez qu’on pouvait y trouver toutes sortes de gadgets étranges, mais celui trouvé par Abel est vraiment particulier car il propose : Faites pousser un extraterrestre, et les conséquences vont enchanter le jeune homme.
Et pour finir, dans une époque lointaine où les hommes ont disparu, dans Le musée de l’homme, une jeune femme regarde en boucle une vidéo de quelques copines partageant une soirée de bavardages autour d’une bonne bouteille.

Je ne connaissais pas ce côté amatrice de fantastique de Josiane Balasko, et franchement j’ai vraiment beaucoup aimé. Sa plume est simple, alerte, amusante. Elle a de très bonnes idées et les restitue à merveille. C’est un plaisir de passer quelques heures à lire ses nouvelles !

Éditeur : Pygmalion – Date de parution : 6 mars 2019 – 272 pages – Prix : 18 €

f t g m