Copyright 2019 - Site by Misterdan

Les loups chantants écrit par Aurélie Wellenstein

Au plus profond des terres glacées de Sibérie, règne le dieu de l'Hiver et ses cruels envoyés. Le village et ses habitants survivent grâce à la magie de ses Gardiens qui les maintient dissimulés et protégés par un Blizzard constant. Mais celui-ci n'a pas pu retenir la bien-aimée de Yuri. Attirée par les hurlements des loups, elle a disparu dans l'implacable froidure. Tous la disent perdue, mais Yuri ne peut pas faire son deuil.
Bientôt, c'est sa sœur, Kira, qui est menacée. Sa peau se recouvre peu à peu de cristaux de glace. Déclarée maudite, elle est bannie de la communauté. Déterminé à la sauver, Yuri prépare son attelage. Ils s'enfoncent dans le Blizzard, pour un long périple semé d'embûches, les loups chantants à leurs trousses. Très vite, la voix de son amie retentit dans la tête de Yuri, elle l'appelle..

Voici que les Loups chantants sortent, comme récemment le Roi des Fauves, en version poche chez Pocket, ce qui est le gage d’une réussite exceptionnelle pour leur auteure, Aurélie Wellenstein. Après avoir écrit des ouvrages plutôt tournés vers les ados, Chevaux de foudre, ou la Fille de Tchernobyl publiés chez Magnard Jeunesse, la jeune femme s’est tournée vers des romans plus adultes, mettant en scène régulièrement un bestiaire étrange et fantastique. Le succès est maintenant, et à juste titre, au rendez-vous de chaque nouveau roman. Et les prix pour lesquels ils sont sélectionnés ou primés en sont la garantie. Ainsi Le Roi des fauves, publié chez Scrineo en 2015 et chez Pocket en 2017, a reçu le Prix des Halliennales et a été sélectionné aux Prix Elbakin, Imaginales des Lycéens, Révélation Futuriales, Lire en Seine, Prix des Imaginales et Grand Prix de l'Imaginaire (GPI). Les Loups chantants, publié chez Scrineo en 2016, a reçu le Prix Elbakin et est sélectionné au Prix du roman contemporain de Poitiers ainsi qu'au Prix Imaginales des Collégiens. Les deux sont déjà publiés en poche.

Il y a un an tout juste, Asya, la fiancée de Yuri, a quitté le village, pour suivre les loups, envoûtée par leur chant. Le jeune garçon n’a toujours pas fait son deuil, et chaque jour il s’enfonce dans le blizzard qui cerne le village pour appeler son amour perdu. Mais seul le chant des loups lui répond. Protégé par un sort émis par sa soeur Kira, il peut résister à l’appel des grands fauves.

Mais voilà que Kira présente des signes inquiétants : des cristaux de glace apparaissent sur sa peau. Le chaman est formel : elle est maudite par Korochun, le dieu de l’hiver, et doit être bannie. Yuri ne peut se résoudre à abandonner sa soeur, il prépare son attelage, ses chiens et son traîneau, et tous deux quittent le village pour foncer dans le blizzard, et tenter de trouver ailleurs un remède pour soigner la jeune fille. Ils sont bientôt rejoints par Anastasia, qui fit longtemps partie de leur bande avant de partir étudier à la capitale, et qui est revenue au village. Pas question pour la jeune fille de laisser Yuri et Kira seuls face aux périls de la steppe hivernale. Rationnelle, elle ne croit pas à la magie, mais à la médecine et convaint ses deux amis de chercher du secours à la capitale. Tous trois lancent leurs attelages, les loups chantants bientôt à leurs trousses.

Aurélie sait comme personne mettre en scène un bestiaire fantastique et lui donner vie. Elle est très proche des animaux, et cette connivence se ressent dans l’ouvrage, tant chez les loups que chez les chiens des attelages, qu’elle connait visiblement bien. Les paysages enneigés de la steppe sont aussi très bien rendus, le lecteur est de suite plongé au coeur du paysage hivernal, en plein conte nordique.

Autant dire qu’une fois de plus j’ai adoré ce roman !

Éditeur : Pocket – Date de parution : 8 mars 2018 – 288 pages - Prix : 7,50 €

f t g m