Copyright 2019 - Site by Misterdan

Dracula les origines écrit par Dacre Stoker et J. D. Barker

À partir de pages inédites retrouvées dans les dossiers du célèbre créateur de Dracula, son arrière-petit-neveu, Dacre Stoker, a coécrit avec J. D. Barker, auteur de littérature fantastique, ce roman fascinant qui dévoile les véritables origines de Dracula, mais aussi celles de Bram Stoker.

1868. Bram Stoker, vingt et un ans, est reclus dans une tour, confronté à un mal indescriptible. Armé d'un crucifix, d’eau bénite et d’un fusil, il prie pour survivre à cette nuit, la plus longue de son existence. Décidé à coucher sur le papier ce dont il a été témoin, Bram écrit sans relâche, narrant les événements qui l'ont conduit jusqu'ici…

Enfant maladif, Bram a passé ses premières années alité chez ses parents, à Dublin où sa nanny, Ellen Crone, a pris soin de lui, à sa manière… Quand une série de morts surprenantes se produit dans une ville voisine, Bram et sa sœur Matilda constatent l'étrange comportement d'Ellen. Le mystère s'épaissit de façon terrifiante jusqu'au jour où leur nourrice disparaît subitement de leur vie.
Des années plus tard, Matilda, de retour d'un séjour d'études à Paris, révèle à son frère qu'elle y a aperçu Ellen… Et le cauchemar qu'ils pensaient terminé depuis longtemps ne fait que commencer.

Ce roman a pour héros Bram Stoker, le fameux créateur du vampire mythique le plus mondialement connu de tous les temps. Le challenge était de taille : rédiger la génèse du roman et celle de son auteur. Certes, Dacre Stoker est le descendant direct du grand homme. Mais, le pari était gonflé. Et, réussi !

Avec un sens aigu de l'intrigue et de l'ambiance délicieusement gothique, ce roman fantastique - dans tous les sens du terme - est un bijou de la littérature de genre. L'intrigue est si réaliste que j'ai presque cru que Bram Stoker avait vécu cette histoire. Le rythme est relativement lent. Ce qui rend l'atmosphère vraiment pesante.

Éditeur : Michel Lafon - Date de parution : 18 octobre 2018 - Prix : 20,95 € - 538 pages.

f t g m