Copyright 2019 - Site by Misterdan

Humaine - Tome 2 écrit par Rebecca Maizel

« Je te libère… Je te libère, Lenah Beaudonte. Garde espoir et sois libre… Ce sont les derniers mots dont je me souviens. Avant eux, j'étais la vampire la plus belle et la plus cruelle de tous les temps. Maintenant, je suis une jeune fille de seize ans, je veux sentir le soleil sur ma peau et ce que c’est qu’être amoureuse. Je veux savoir ce que ça fait de redevenir humaine. »

Lenah a réalisé son vœu le plus cher. Mais comment vivre dans la peau d'une adolescente quand on a presque tout oublié de l'amitié et de l'amour ? Pas simple. D’autant plus que le clan de vampires sur lequel elle a régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine…

J'avais envie de lire ce livre depuis un long moment, lui qui m'avait attirée par son résumé assez inhabituel dans le genre. Avec l'arrivée de Twilight & Co., les livres sur les vampires se sont fait la part belle du marché. Mais bizarrement, peu d'histoires relatent l'effet inverse : et si le vampire redevenait humain ? C'est cette thématique qui m'avait toujours intriguée sans pour autant que je ne saute le pas. Et puis Le Livre de Poche a sorti cette superbe ré-édition, et j'ai tout simplement craqué sur la couverture...

Lenah est la plus redoutable et cruelle vampire de sa génération. A l'occasion de son 592ème anniversaire, son créateur et amour de toujours, Rhode, lui offre un cadeau inestimable : l'humanité. Lenah redevient alors une simple jeune fille de seize ans, et elle doit tout simplement réapprendre à vivre, à maîtriser ce corps frêle et bien plus fragile, et surtout tous ces sentiments qui vont avec. Mais les vampires de son passé ne sont jamais bien loin, et elle devra trouver le moyen d'unir ce passé et ce présent qui semblent pourtant totalement incompatibles.

Rebecca Maizel a choisi le parti pris de reprendre les bases du mythe pur et dur des vampires. Et pourtant elle arrive en même temps à y apporter sa petite touche personnelle. Cette idée de rédemption est très bien amenée et reste cohérente au reste du mythe, et c'est un fait qui m'a relativement étonnée, dans le bon sens.

L'histoire est également un jeu très adroit entre passé et présent. Les flash-back sont parfaitement bien introduits et intégrés au récit. Surtout, ils permettent de mieux comprendre les enjeux de cette renaissance, et de mieux saisir la dualité du personnage de Lenah, ce qu'elle était et ce qu'elle devient.

Enfin, la véritable force de ce roman reste ses personnages, indubitablement. L'auteur prend le temps de nous les faire connaitre, et ils deviennent tous attachants dans un sens ou un autre. Rhodes et Justin sont deux héros masculins assez différents, mais complémentaires, sans pour autant que l'auteur ne tombe dans le traditionnel triangle amoureux. Quant à Lenah... C'est une héroïne parfaitement définie et accomplie. Pourtant sa personnalité double de cruelle reine vampire et de douce jeune fille de 16 ans en fait une personnalité véritablement complexe. Mais l'auteur arrive à retranscrire tout cela avec un naturel désarmant, comme si tout coulait de source.

La plume de l'auteur est dans ce sens magique : on revit littéralement avec Lenah, on redécouvre la condition humaine, et on apprécie tout autant qu'elle ces petites choses qui nous paraissaient pourtant si insignifiantes. Rebecca Maizel aborde tout cela avec fluidité, tendresse et humour, tout en gardant ce côté naturel qui m'a séduite. Elle mène son intrigue remarquablement, et l'histoire garde un bon rythme du début à la fin.

Humaine est un roman passionnant qui m'a séduite à travers son héroïne parfaitement décrite, et une intrigue troublante menée d'une main de maître. Les sentiments exacerbés apportent un véritable plus à l'histoire sans que l'on ne tombe dans une dramaturgie excessive. Bref, un livre qui frôle la perfection, tout simplement.

Éditeur : Le Livre de Poche - 408 pages - Date de parution : 11 mars 2015 - Prix : 7,90 €.

f t g m