Copyright 2019 - Site by Misterdan

Corbeau écrit par Patricia Briggs

Des cendres de Colossaë est né le peuple des Voyageurs, qui vont à travers le monde pour combattre l'Ombre. Craints de ceux qui redoutent la magie, les clans Voyageurs ont été décimés par les hommes qu'ils ont juré de protéger... Séraphe est l'une des dernières Voyageuses. Elle a été sauvée par un ancien soldat : Tiër. Ensemble ils se sont construits une vie tranquille. Jusqu'au jour où Tiër disparaît. Séraphe est alors rattrapée par ses vieux démons. Elle est la seule qui puisse tenir la promesse faite par ses ancêtres...

Nous sommes à Reidern, petit village posé à la frontière d’un paysage ravagé et hanté par la plus grande bataille qu’ait connu le monde : la Guerre du Ténébreux. Tiër et sa famille vivent dans la ferme la plus proche de l’ancien champ de bataille. Leur vie est simple et heureuse malgré les pouvoirs que chacun héberge dans son cœur. Car l’épouse de Tiër, Séraphe, est une voyageuse et chacun de leurs enfants est béni d’un ordre. Cependant, lorsque Tiër disparait et que Séraphe comprend qu’il a été enlevé, la sage épouse redevient un Corbeau-Mage pour sauver sa famille.

Patricia Briggs, dont la qualité de la plume n’est plus à prouver, nous emmène dans un monde régit par les anciennes légendes racontées au coin du feu et par la magie gardée jalousement par le Peuple Voyageur. C’est un univers complet et complexe, doté d’un passé ténébreux qui reste omniprésent tout au long de l’histoire. Les personnages sont tous travaillés et on s’attache rapidement à la plupart d’entre eux même si certains manquent de scènes afin qu’on puisse mieux les connaitre.

La première partie du roman est rythmée et l’action ne manque pas. On enchaine les actions sur deux plans différents et on ne s’ennuie pas. La seconde partie est plus calme et parfois plus lente mais elle apporte beaucoup d’explications sur l’histoire du monde et sur la magie qui lui donne vie. On ne s’endort pas mais, du coup, la bataille finale semble presque amputée tant elle est rapide et c’est dommage. Cependant, à mon sens, tout cela n’enlève rien à la qualité du récit. Pour moi, Corbeau reste un véritable bon roman à déguster au coin de la cheminée.

Ainsi, même si la fin du roman m’a semblée trop rapide, j’ai vraiment beaucoup aimé suivre Patricia Briggs à Reidern, Taëla et Colossaë. Ce fut un voyage passionnant que je recommande à tout amateur de fantasy.

Éditeur : Bragelonne - Date de parution : 14 novembre 2018 - Prix : 9,90 € - 880 pages

f t g m