Copyright 2019 - Site by Misterdan

Le prince qui voulait voir le monde écrit par Élisabeth Motsch

Dans son palais, le prince Espoir du Jour a tout pour être heureux, mais il rêve de grands espaces et de pays merveilleux où le bonheur serait parfait. Sur les conseils de son amie, la fée Coquelicot, il s'embarque pour un long voyage, seul aux commandes de l'avion de ses parents. Il visite l'île aux coquillages, l'île aux parfums, l'île aux chansons, l'île aux sourires...

Toutes ressemblent au paradis, et pourtant, chacune recèle un affreux secret. Mais alors, le bonheur parfait, où se cache-t-il ?

Déjà la couverture ne m’évoque pas du tout un prince qui veut voyager bien au contraire. On dirait un militaire avec un enfant. Le prince est différent sur les illustrations. Et les dessins ne sont pas super beaux pour ne pas dire moches. Nous faisons la connaissance du Prince Espoir du jour (prénom très sympa) âge indéterminé une petite trentaine je suppose d’après les illustrations vu qu’il à une moustache. Il ne sort pas (supposons nous) et à très peu d’amis en dehors de ses parents et de sa voisine la fée Coquelicot. Il s’ennuie et veut connaître le monde et les grands espaces. Il part donc un matin et voyage vers différents pays tous plus beaux les uns que les autres mais avec un revers de médaille forcément….

Aucun pays ne correspond donc à son idéal….

Un très bon livre qui permet de montrer à l’enfant que tout n’est pas toujours rose et qu’il y a souvent une contrepartie peu intéressante. De plus cela démontre que souvent ce qu’on a est mieux que ce qu’ont les autres même si on ne s’en rend pas forcément compte de premier abord.

L'avis d’Alyssia (9 ans)

Mes moments préférés : quand il libère les femmes et quand il rentre chez lui. Ça l’a vraiment marquée le morceau de la libération. Mon personnage préféré : Lune parce que j’aime bien les acrobaties et c’était rigolo le coup de la géante casquette. La morale de l’histoire : voyager dans le monde ça aide à découvrir pleins de choses intéressante (paysages, lois..) mais être chez lui avec sa famille c’est mieux. Le dessin est moche, c’est gribouillé, flou et il y en à où on arrive pas à voir les images on sait pas ce que c’est. Certains ne sont même pas finis de colorier.

Éditeur : école des loisirs - Date de parution : 13 mai 2015 - 72 pages - Prix : 8 € - À partir de 7 ans.

f t g m