Copyright 2019 - Site by Misterdan

Les Royales Baby-Sitters – Tome 2 : Les Royales Demoiselles d’Horreur de Clémentine Beauvais

Il était une fois en Brittonie, deux sœurs, Anna et Holly, qui rêvaient de vacances de rêve. Il était une fois en Francie, Melle Malypense qui avait justement besoin d’aide pour organiser la mariage de la princesse Violette. En avant pour une nouvelle mission royale ! Mais les préparatifs virent rapidement au cauchemar : gâteau à l’ail, asticots ravageurs de bouquets. Voici Anna et Holly transformées en demoiselles d’horreur ....

Pour financer leurs vacances de rêve, avec chocolat chaud, limonade et bouillon de poulet à volonté, Anna et Holly trouvent un nouveau job : aider à la préparation d’un mariage royal entre la Princesse Violette de Francie et le Prince Dentu de Romanie.
Aidées du prince Pepino, devenu leur ami depuis le tome précédent, voici les deux petites filles lancées dans l’aventure. Leurs missions : récupérer un gâteau de mariage, ou la robe de la mariée. Mais tout ne va pas se passer comme prévu, et les missions semblent avoir été sabordées...Melle Malypense ferait- elle tout pour faire échouer le mariage ? Serait-elle amoureuse du Prince Dentu ? Ou alors ?? Finalement le mariage va être très surprenant, et très moderne !

Les Royales Demoiselles d’Horreur fait suite aux Royales Baby-sitters. Conseillé par l’éditeur à partir de 8 ans, j’avais recommandé ce premier tome à des enfants bien plus jeunes, car drôle et abondamment illustré. Pour ce tome, je suis plus en phase avec l’éditeur et je trouve qu’il s’adresse en effet à des enfants qui savent déjà bien lire. Il y a plus de textes, et donc un peu moins de dessins, et l’histoire est plus complexe. Mais ça reste férocement drôle, et Anna et Holly sont toujours aussi sympathiques.

Clémentine Beauvais est née en 1989 à Paris. Elle a publié une quinzaine de livres, pour enfants ou ados. Bloggeuse, post-doctorante à l’université de Cambridge, elle se consacre aux romans comme aux albums jeunesse. Très proche de son public, elle n’hésite pas à soutenir la cause féministe, et à défendre par l’humour les ados victimes de la blogsphère, comme dans son roman Les Petites Reines, sorti en avril 2015.
Les dessins ont été réalisés par l’anglaise Becka Moor, et la traduction est de Amélie Sarn. Eh oui Clémentine Beauvais est française, mais elle écrit en anglais, et fait appel à une traductrice...

Éditeur : Hachette Romans - Collection : Junior - Traduit par Amélie Sarn - Date de parution : 13 janvier 2016 - A partir de 8 ans - 160 pages - Prix : 11,90 €.

f t g m