Copyright 2019 - Site by Misterdan

Mes petites histoires Montessori : La robe d’été et L’oiseau blessé écrit par Ève Hermann, illustré par Roberta Rocchi

La robe d’été, écrit par Ève Hermann, illustré par Roberta Rocchi

la robe dc3a9tc3a9

C'est le début de l'été ! Liv est impatiente de retrouver sa belle robe à bretelles. Mais Liv a grandi et sa robe est vraiment trop courte ! C'est à contre cœur qu'elle la donne à sa petite sœur Émy...

L’oiseau blessé, écrit par Ève Hermann, illustré par Roberta Rocchi

loiseau blessc3a9

Ce matin Liv et Émy dessinent près de la fenêtre. Quand tout à coup : PONG ! Quelque chose cogne contre la vitre. C’est un oiseau blessé ! Liv et Émy décident de le recueillir.

La collection « Mes petites histoires Montessori », basée sur la pédagogie du même nom, s’agrandit ! Je vous ai déjà présenté les précédents ouvrages de cette série (ici ainsi que ici), les petits vont retrouver avec plaisir les deux personnages de ces aventures : la petite Émy et sa grande sœur Liv.

Dans La robe d’été, sortir les cartons de vêtements de l’an passé pour remettre à l’honneur les plus légers va provoquer la colère de la grande : ses vêtements préférés ne lui vont plus ! Émy est ravie, elle, d’avoir de jolies robes. Maman trouvera une solution en dégotant une belle robe neuve pour Liv.

À la fin de l’album, les auteurs proposent une idée aux enfants pour leur permettre de gérer leur colère, et c’est un excellent conseil, qui pourra leur servir dans beaucoup de circonstances, et leur apprend en douceur à contrôler leurs émotions.

Dans L’oiseau blessé, les deux sœurs s’occupent d’un petit oiseau qui s’est cogné dans la vitre de leur salon, et s’est évanoui. Avec l’aide de leur maman, elles sauront quoi faire et pourront très vite  redonner sa liberté à la mésange !

Le « plus » se présente sous la forme de jolis dessins de ces volatiles communs de nos jardins, pour enseigner aux enfants à les reconnaître.

Toute la tendresse des textes d’Éve Hermann est à nouveau présente dans ces opus, et les très jolies illustrations de Roberta Rocchi, des pastels charmants, sont toujours là pour magnifiquement accompagner le récit.

Les enfants retrouvent avec plaisir les petites héroïnes de ces histoires, auxquelles ils s’identifient très facilement et seront encore une fois sous le charme de ces adorables albums.

Éditeur : Nathan – Collection : Mes petites histoires Montessori – Parution : Mars 2016 – Dès 3 ans – 32 pages – 6,95 euros le volume

f t g m