Copyright 2019 - Site by Misterdan

Les Quatre Musiciens de Brême de Gerda Muller

Trop vieux pour travailler, un âne est condamné à mort par son maître. Il décide de s'enfuir pour devenir musicien à Brême, rencontre en chemin un chien, un chat et un coq, trop vieux, eux aussi... Et les entraîne avec lui. Ils passeront le reste de leur vie entre amis et en fanfare ! Les frères Grimm ont publié en 1819 cette histoire de bannis qui prennent leur revanche sur une société qui ne veut plus d'eux. Rien d'étonnant à ce qu'elle trouve des échos sonores de nos jours...

Les quatre musiciens de Brême est une petite histoire qui commence un peu tristement. Quatre animaux, trop vieux pour leurs maîtres respectifs, décident de s'enfuir plutôt que de finir tués ou mangés. Se rencontrant, ils veulent aller à Brême et devenir musiciens, chacun produisant des sons particuliers. Il faut bien gagner un peu d'argent pour manger.
Cependant, leur périple est un peu plus long que prévu et ils doivent faire halte dans une forêt pour la nuit. Voilà nos quatre amis dans un lieu inconfortable et sans nourriture... À moins que la maisonnée pas loin ne leur offre abris et victuailles, mais seulement s’ils en chassent les propriétaires. Ne vous inquiétez pas, n'étant que des brigands, il ne faut pas pleurer sur leur sort.

Voici une histoire toute mignonne qui montre la faculté des gens à se relever des difficultés quelles qu'elles soient. Ces quatre personnages pourraient être des humains, vieux, devenus inutiles à la société. Plutôt que d'attendre leur heure, ils décident de reprendre leur vie en main et de se rebeller contre un système qui ne veut plus d’eux. Même s’ils sont fatigués et ne peuvent plus remplir leur tâche première, ils sont encore courageux et affronteront même des brigands pour arriver à leurs fins. Ils prennent ainsi leur revanche sur la vie.
Les dessins sont très travaillés et précis. On peut apprécier les paysages qui nous sont proposés en même temps que les animaux. La lassitude se lit sur le corps des animaux et bien que leurs couleurs soient éclatantes, la vieillesse est visible. L'histoire quant à elle se base sur un conte des frères Grimm et est habilement mise en scène dans ce livre.

Une belle histoire pleine d'espoir à lire avant le coucher, pour des enfants entre 5 et 7 ans, bien que je pense que quel que soit l'âge, on peut l'apprécier.

Éditeur : L'école des Loisirs - Collection : Les Lutins - Scénario et dessin : Gerda Muller d'après les frères Grimm - Date de parution : 18 janvier 2017 - 32 pages - Prix : 5 €.

f t g m