Copyright 2019 - Site by Misterdan

Robicheaux écrit par James Lee Burke

Robicheaux écrit par James Lee Burke

James Lee Burke est l’un des auteurs phares du roman noir américain contemporain. Deux fois lauréat du prestigieux Edgar Award, il poursuit les sagas qui l’ont rendu célèbre, celle de l’enquêteur Dave Robicheaux (héros de Dans la brume électrique que Bertrand Tavernier a porté à l’écran) et du shérif Hackberry Holland. Unanimement loué pour le lyrisme avec lequel il évoque la nature dans ses livres, engagé dans la défense de l’environnement, Burke continue à explorer de livre en livre les ambiguïtés du bien et du mal, une quête puissante qui l’a fait comparer à Faulkner. Il partage son temps entre le Montana et la Louisiane.

Robicheaux est un homme hanté. Molly, son épouse, a été cruellement assassinée. Sa mort ne lui laisse que des questions sans réponses. Désormais, dans la chaleur du bayou, il boit pour oublier alors qu’il ne touchait plus à l’alcool. Le lendemain, il se réveille et découvre ses mains meurtries. Il n’a aucun souvenir de la nuit. Lorsqu’un autre policier lui dit que l’homme qui a tué Molly a été retrouvé assassiné, Robicheaux sait que s’il ne peut pas prouver où il se trouvait au moment des faits, il deviendra le principal suspect. Mais est-il vraiment innocent ? Il n’a jamais prétendu être un saint et il n’est pas certain de ne pas avoir commis ce crime. Pour laver son nom, Robicheaux devra se rendre en enfer et en revenir.

Je n'avais jamais lu ce maître du genre policier et il me fallait absolument remédier à cela. La quatrième de couverture de cette dernière enquête concernant son flic récurrent Robicheaux (sa 21e) m'a de suite attirée. J'avais alors sûrement beaucoup d'attentes de cette lecture.Impossible de nier l'évidence les qualités littéraires sont là, chaque fait et geste est passé au crible et la moindre petite chose se transforme en une description lyrique, imagée, juste et précise à souhait. Le style est bon, incontestablement, l'auteur est un vrai conteur né. On est au coeur du bayou, transporté en Louisiane.L'écriture à la première personne du singulier rend le récit très subjectif quand à la vision des événements. On pense à travers Robicheaux. On est Robicheaux. J'aurais peut-être aimé parfois avoir d'autres points de vue surtout concernant certaines scènes-clés. L'intrigue principale est somme toute assez simple au départ mais elle part un peu dans tous les sens par des ramifications successives amenées par les intrigues secondaires, nombreuses et aux personnages multiples. J'ai parfois été un peu baladée, perdue et je n'ai pas réussie à être complètement captivée. J'ai donc traîné ma lecture en longueur ne sachant pas moi-même si j'aimais ou non ce roman... J'en ressors donc très mitigée, convaincue par le style de l'auteur mais un peu moins par l'intrigue, certes maitrisée mais qui m'a paru longue et trop complexe. J'ai donc trouvé que les descriptions successives cassaient le rythme et j'ai couru après un dynamisme manquant. Néanmoins c'est un avis très personnel et je ne me fais pas de souci pour ce titre qui saura trouver son public parmi les fans de l'auteur ou les adeptes du policier complexe aux intrigues riches, noires avec des personnages torturés, situées aux Etats-Unis.

Éditeur : Rivages Noir - Date de parution : 5 juin 2019 - 510 pages - Traduction : Christophe Mercier - Prix : 23 €.

f t g m