Copyright 2019 - Site by Misterdan

La Berceuse de Staline écrit par Guillaume Prévost

Mars 1920. Alors que l'enquête sur laquelle il travaille à Paris - l'assassinat sauvage d'un ancien espion des services secrets du tsar - piétine, François-Claudius Simon, brillant inspecteur du 36, quai des Orfèvres, est envoyé en mission officieuse à Moscou, pour tenter de trouver un accord avec les autorités russes sur une autre affaire, délicate, qui met en cause un ministre de premier plan. Le jeune inspecteur est prévenu : si les choses tournent mal, il devra se débrouiller seul. Pas question que le gouvernement français prenne le risque de rallumer les hostilités avec ce régime incontrôlable. Or, dans l'atmosphère de paranoïa aiguë et de complot permanent qui caractérise la Russie de Lénine, les choses ne peuvent que mal tourner. Surtout quand un certain Joseph Staline s'en mêle....

Bon, tout l'univers le sait maintenant : j'adore la collection Grands Détectives de 10/18. La Berceuse de Staline écrit par Guillaume Prévost ne déroge pas à la règle. L'histoire est très plaisante car l'écriture est fluide, ce qui rend la lecture très agréable.

Par ailleurs, le romancier rend le contexte politique (les rivalités entre Lénine, Trotsky et l’ambitieux Staline) parfaitement crédible. On se croirait à Moscou dans les années 1920. On sent encore le froid de mars sur notre peau. C'est incoryable.

Par ailleurs, l'enquête policière est parfaitement bien menée.

Bienvenue en Russie !

Éditeur : 10/18 - Collection : Grands Détectives - Date de parution : 15 octobre 2015 - Prix 8,10 € - 360 pages.

f t g m