Copyright 2019 - Site by Misterdan

Tout le monde te haira écrit par Alexis Aubenque

White Forest, petite ville côtière du sud de l'Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d'être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l'appel ceux d'une centaine d'orphelins...
C'est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l'espoir de retrouver sa soeur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell.
De l'autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l'aide d'un hakapik, l'arme inuit servant à abattre les phoques.
Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l'ombre des enfants disparus.

 

Tout le monde te haira est le premier opus d’une nouvelle série racontant les enquêtes de Nimrod Russel et Tracy Bradshaw. C’est aussi un des tous premiers romans à être sélectionné par les Editions Robert Laffont pour sa nouvelle collection La Bête Noire.

White Forest, une petite bourgade au bord de l’océan, en plein coeur de l’Alaska. C’est dans ce lieu à la limite des grandes étendues glacées de l’Arctique que trois faits divers vont se télescoper pour notre plus grand plaisir. La découverte d’un navire coulé depuis des décennies avec ses passagers, ne semble de prime abord avoir aucun lien avec les affaires plus récentes, même si la question se pose de savoir ce que sont devenus les enfants dont aucun corps n’est découvert dans l’épave ...
Alexis Aubenque nous entraîne dans un roman bien ficelé, où chaque chapitre suit un des personnages lié à ces étranges affaires. Deux ans auparavant le lieutenant Nimrod Russell a été poussé à démissionner de la police à la suite d’une enquête impliquant des personnes haut placées. Devenu détective privé il est engagé par une jeune fille qui recherche sa demi-soeur Laura dont la disparition l’inquiète. Pendant ce temps, son ex-coéquipière, la lieutenante Tracy Bradshaw est chargée d’un crime dont tout laisse à penser qu’il s’agit d’un crime sexuel impliquant la communauté inuite. Bientôt on découvre que Laura enquêtait comme journaliste sur l’épave du navire retrouvé peu auparavant et que son mari connaissait bien la victime qui vient d’être assassinée. Dès lors les trois histoires vont commencer à s’entremêler, et nos deux enquêteurs vont devenir les nouvelles cibles.
Plus le roman avance, et plus on tente de deviner les liens qui unissent les protagonistes, plus on s’éloigne de la vérité ! Le suspense est total, jusqu’au coup de théâtre final...
J’ai lu ce roman avec grand plaisir et je suivrai sans aucun doute les prochaines aventures de Tracy et Nimrod.

Alexis Aubenque, né à Montpellier en 1970, économiste de formation, commence sa carrière d’écrivain en publiant des romans de science-fiction. En 2008, il change de registre et commence à publier des romans policiers qui vont tous être plébiscités par les lecteurs. Sa première trilogie River Falls a été récompensée en 2009 par le prestigieux Prix Polar du Festival de Cognac. Après sa seconde trilogie Nuits noires à Seattle et Ne crains pas la faucheuse, Tout le monde te haïra marque son grand retour au thriller pur et dur. Son univers a souvent été comparé à celui d'Harlan Coben pour son sens du suspens, la nervosité de son écriture et la force de ses personnages.

Editeur : Robert Laffont – Collection : La Bête Noire - Genre : thriller / policier - Date de parution : 5 novembre 2015 - 432 pages - 20 €

f t g m