Copyright 2019 - Site by Misterdan

L’enfant du lac écrit par Kate Morton

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.  Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Ce roman nous entraîne dans un voyage temporel entre l'époque précédant la première guerre mondiale et le début des années 2000. Entremêlant habilement les destins de personnages sans liens préalables, Kate Morton nous accompagne dans une quête et une enquête, distillant les indices, dévoilant peu à peu les forces et les faiblesses des protagonistes. L'un des lieux abordés, et non des moindres, est une propriété située en Cornouailles, qui abrite des secrets et des destinées marquées par les deux guerres mondiales ; mais la guerre n'est pas le propos du livre, bien d'autres sujets y sont abordés. J’avais déjà entendu parler de cette auteure, sans avoir eu l’occasion de la découvrir. C’est chose faite avec ce roman, dont le style, clair et bien rythmé, m'a beaucoup plu. Ses descriptions des lieux et des paysages permettent bien de visualiser le décor de cet ouvrage, sans lasser le lecteur pour autant. Car s’il est facile de tomber dans la lourdeur de longues descriptions détaillées qui n’apportent rien de spécial au récit, l’auteure a réussi à éviter ce piège ! Je recommanderai ce livre et cette auteure sans hésiter.

Éditeur : Presses de la Cité – Date de parution : 14 avril 2016 – Prix : 22,50 € - 640 pages.

f t g m