Copyright 2019 - Site by Misterdan

Hiver Rouge écrit par Dan Smith

Dan Smith est un auteur britannique de romans pour adultes et jeune public. Ses thrillers ont été sélectionnés à plusieurs reprises par de prestigieux prix, et Le village, premier de ses romans parus en France, a été salué par une presse unanime.

1920, Russie centrale. La terreur s’est abattue sur le pays. À la mort de son frère, Nikolaï Levitski a déserté l’Armée rouge pour aller l’enterrer dans son village. Mais lorsqu’il arrive dans la petite communauté, perdue en pleine nature, c’est la stupéfaction. Les rues sont vides et silencieuses. Les hommes ont été massacrés dans la forêt alentour, les femmes et les enfants ont disparu. Nikolaï se met alors sur la piste des siens. C’est le début d’une quête aussi désespérée que périlleuse dans une nature hostile, au coeur d’un pays ravagé par la guerre civile.

Second livre de Dan Smith que je lis. Les points communs avec le précédent sont le lieu (la Russie) et la guerre. C’est aussi une histoire centrée sur un personnage principal : un homme et la quête qu’il va mener. Dès le début du livre nous sommes plongés dans une ambiance glaciale. On ressent le froid intense de la Russie. C’est un gros point fort de ce livre. L’ambiance est extrêmement bien décrite. Elle est très prenante et elle rend accro pendant la lecture. Le rythme est lent mais cela se justifie par la difficulté du voyage qu’entreprend le personnage principal. A certains moments on se dit que son voyage avance facilement mais il sera truffé de difficulté en tout genre. Il va devoir se confronter à l’horreur dont l’être humain est capable pendant la guerre pour retrouver sa famille. Même s’il est lui-même soldat et qu’il a commis des atrocités, il n’y croit plus et aspire simplement à une vie simple avec sa famille qu’il tente de retrouver pendant tout le livre. Nikolaï est un personnage très attachant, on sent qu’au fond de lui il est sincère et que c’est un homme bon. Il évolue et change au fur et à mesure du livre et des événements. Il s’adoucit par moment et prend de plus en plus conscience que cette guerre ne sert à rien. Il est bien sûr très souvent questions de la guerre dans le livre. L’auteur ne nous noie pas trop de détails. Mais on comprend bien qu’à ce moment la guerre ne semble plus avoir de sens et que chacun tente de survivre comme il le peut. Les choses deviennent un peu plus précises vers la fin du livre. L’auteur aussi nous parle de la culture russe. Même si l’on n’y connaît rien comme moi, on n’est pas perdu car on arrive à comprendre tous les termes. Ils sont forcément expliqués à un moment ou un autre. L’auteur utilise aussi des contes russes racontés aux enfants. L’un d’entre eux sert l’histoire et a peut être inspirer l’auteur. Ce livre est une longue quête dans laquelle nous entraîne l’auteur. Ce thriller est un très bon page turner. Tout est parfait comme son précédent livre. J’ai pris autant de plaisir à la lecture que dans le précédent. Tout est très aboutit et bien construit. Je le recommande chaudement !!

Éditeur : 10/18 - Collection : Domaine Policier - Traduit de l'Anglais (Grande-Bretagne) par Caroline Nicolas - Date de parution : 20 octobre 2016.

f t g m