Copyright 2019 - Site by Misterdan

La collectionneuse de boules à neige écrit par Maurizio De Giovanni

Au commissariat de Pizzofalcone, l'heure est à la reprise en main. Pour redorer le blason de la police dans le quartier, le commissaire Palma s'est mis en tête de recruter tous les flics fêlés et meurtris des commissariats des environs, jusqu'à l'inspecteur Lojacono, encore auréolé des retombées médiatiques de l'affaire du " crocodile ". Le meurtre d'un notable donne très vite à son équipe hétéroclite l'occasion de faire ses preuves. Cecilia De Santis, épouse d'un notaire réputé, et membre du gotha napolitain, a été retrouvée morte dans son salon, le crâne fracassé par une boule à neige. C'était pourtant une femme généreuse, qui vivait presque recluse, et dont le seul travers connu consistait à collectionner les objets les plus kitsch...

On se retrouve à suivre les membres d’un commissariat pas comme les autres. Les précédents membres ont tous été virés après qu’on est découvert qu’ils faisaient quelques trafics. Pour garder ce commissariat ouvert, on va y placer ce qui semble être les pires membres des forces de l’ordre d’Italie. Le premier que l’on découvre c’est Lojacono. Il vient de finir une enquête qui semble avoir été très compliqué. Il en sort très marqué et pas très apprécié par sa hiérarchie. Il est divorcé et ne communique avec sa fille que part téléphone. Mais ce n’est pas le seul que nous allons découvrir. Chacun des membres sera décrit de manière très précise. On sera tout de la vie privée de chacun des membres. Ainsi on les comprend mieux dans les choix qu’ils feront. Cela donne déjà un côté très psychologique au livre. Côté enquête on en a deux voir trois : une principale et deux secondaires. La première, la principale est bien construite et il faut vraiment attendre jusqu'à la toute fin du livre pour connaître le coupable auquel on ne s’attend pas vraiment. On avance très lentement mais cela s’explique. La seconde enquête est une déception. La résolution de l’enquête m’a fait me dire : tout ça pour ça ! Je ne l’ai pas trouvé très crédible. La dernière est mené de manière non officielle par un seul membre. Elle aurait mérité d’être un peu plus importante surtout au niveau de la résolution. De manière générale, j’ai bien aimé le livre. Le côté très fouillé sur la description des membres de l’équipe est le gros point positif du livre. On voit ainsi le côté humain de ces personnages qui ne restent pas que dans leur rôle d’enquêteur. L’ambiance de cette Italie que je ne connaissais pas est bien décrite. Le faite que toute la ville soit plongé dans une grosse tempête est une bonne idée. C’est un très bon polar mené de manière classique et plutôt efficace.

Editeur : 10/18 - Date de parution : 07 avril 2016 - Prix : 8,10 € - 360 pages.

f t g m