Copyright 2019 - Site by Misterdan

Un Havre de paix écrit par Stanislas Petrosky

41ugOFm7D3L. SX195

Après avoir vainement essayé de faire croire à ses lecteurs qu'il était un réfugié arménien, Stanislas Petrosky a décidé de tomber le masque mortuaire. Si Petrosky n'est toujours pas son vrai nom, on sait désormais que l'individu qui se cache derrière ce pseudonyme est bien français et vit en Normandie. Le bruit court depuis peu, qu'il partage la personnalité de Borya Zavod avec Jérémy Bouquin.

Avec l'Embaumeur dans les parages, la cité Océane n'est plus un Havre de paix...
Quand l'Embaumeur va pour récupérer un corps dans le centre pénitentiaire du Havre, et que le suicidé lui paraît suspect, il ne peut s'empêcher de mettre son nez partout, de remuer la fange à ses risques et périls.
Surtout si le taulard décédé est un flic infiltré, un policier incarcéré pour faire tomber un monstre...
Qui a tué William PETIT, comment, alors qu'il était seul dans sa cellule, et pourquoi ?
Entre une affaire de corruption dans la prison, un caïd qui tente de se faire passer pour une oie blanche, c'est une nouvelle aventure plus que mouvementée pour l'Embaumeur qui a mis le doigt dans un drôle d'engrenage.

Avec un style très punchy, Stanislas Petrovsky signe lui-même ici la treizième aventure de Luc Mandoline, son embaumeur, personnage qu'il confie d'habitude à des amis auteurs.
Pour son arrivée dans la maison d'édition French Pulp on suit les péripéties de notre thanato préféré à la première personne. Le "je" combiné à l'expérience personnelle de l'auteur donne beaucoup de réalisme au récit.
Autant j'ai eu un peu de mal avec l'écriture très vive, familière quasi trash qui fait très masculine autant l'histoire, qui rappelle beaucoup le monde du polar des années 50 m'a plu.
Le fait que l'enquête soit menée tambour battant par des personnages qui n'hésitent pas à ruer dans les brancards (ne voyez ici aucun jeu de mot) donne un rythme fou au récit et ce livre devient un vrai page turner.
Nous voilà donc très loin d'un havre de paix (titre mensonger sans aucun doute) mais en totale immersion dans un univers carcéral et une vendetta explosive à travers les rues du Havre et la région de l'estuaire de la Seine.
Quand un flic infiltré meurt dans une prison alors qu'il devait faire parler son co-detenu incarcéré pour des broutilles mais soupçonné de bien plus grave, ce sont les thanatos qui se mettent à enquêter et se retrouvent entraînés dans une mission infernale.
Tout est vif, direct et décapant, l'humour très brut de décoffrage et l'action dense, rythmée et cinglante. Aucune délicatesse ici, juste de vraies claques, bienvenue dans  un monde de brutes!

Éditeur : French Pulp Editions - Collection : L'Embaumeur - Date de publication : 16 mai 2018 - 160 pages - 8,50€

f t g m