Copyright 2019 - Site by Misterdan

Je peux très bien me passer de toi écrit par Marie Vareille

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l'interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

J'avais beaucoup entendu parler de Marie Vareille avec la parution de son premier livre, Ma vie, mon ex et autres calamités. J'avais donc très envie de découvrir cette auteur, et c'est avec plaisir que je me suis lancée dans son second livre fraichement paru aux éditions Charleston.

Et je peux vous affirmer, sans trop me mouiller, que ce livre sera l'un des romans de l'été. Une écriture pétillante, une lecture légère, sucrée et pleine d'humour, je me suis complètement régalée ; c'est le livre idéal à emporter avec soi en vacances, sur la plage où vers je ne sais quelle autre destination estivale. Le genre de livre rafraichissant que l'on lit allongée tranquillement, les pieds dans le sable en sirotant un délicieux cocktail...

Chloé et Constance sont deux jeunes femmes fort différentes que tout oppose, surtout d'un point de vue relationnel. Si Chloé, véritable séductrice et parisienne, continue à coucher avec son ex sur le point de se marier tout en collectionnant les rendez-vous d'un soir, Constance, incorrigible romantique et grande fan de Jane Austen, rêve de l'amour avec un grand A. Elles se rencontrent par le plus grand des hasards lors d'un club de lecture et décident alors de reprendre en main leur vie sentimentale. Elles font ainsi un pacte qui va tout changer : Chloé, en exil à la campagne, ne devra se satisfaire que d'un seul et unique même homme. Quant à Constance, c'est avec le premier homme venu qu'elle devra coucher...

Le décor de Je peux très bien me passer de toi est tout simplement délicieux. Outre la rencontre remarquable entre Chloé et Constance dans un club de lecture (un choix que j'ai adoré), Marie Vareille nous régale de références toutes plus savoureuses les unes que les autres. De Jane Austen à Fifty Shades of Grey, j'ai énormément souri et rigolé devant ces petites touches cocasses qui ancrent ce livre dans une proche réalité.

Chloé et Constance deviennent alors comme de bonnes copines. On suit leurs pérégrinations avec plaisir, on les regarde faire leurs propres expériences de la vie et on les observe accomplir les objectifs qu'elles se sont fixés. Le tout dans une incroyable bonne humeur que l'auteur régale d'une plume légère et estivale qui empêche la lectrice de s'ennuyer malgré la prévisibilité de l'histoire.

Et c'est cette plume qui reste le gros point fort de ce récit. Très fluide, légère et pleine de pétillant, elle nous dépeint des situations et des personnages avec une efficacité redoutable, mais aussi avec un humour captivant. Les pages se tournent toutes seules et se savourent avec un véritable ravissement.

C'est un livre à embarquer sans hésitation sur votre lieu de vacances ; il accompagnera parfaitement la période estivale et vous transportera dans un univers joyeux et drôle à souhait. Un très joli coup de cœur donc pour ce roman qui sera sans aucun doute la comédie romantique de l'été !

Éditeur : Charleston - Date de parution : 08 juin 2015 - Prix : 19,90 € - 320 pages

f t g m